Activités

« Le régime en Iran cherche à effacer les traces de ses massacres » - Jean-François Legaret

françois legaret expo 17aoout Iran Paris

CSDHI – « D’abord quelques mots d’accueil pour vous souhaiter la bienvenue à la mairie du 1er arrondissement de Paris. C'est la deuxième fois d’ailleurs que nous faisons une exposition pour commémorer le massacre de 1988 en Iran comme d'ailleurs la Mairie du 2e l'avait fait », explique Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement de Paris, qui accueillait dans sa mairie une exposition sur le massacre en 1988 en Iran.

Lire la suite...

« Il est inacceptable que les exécutions continuent en Iran », s’insurge un maire d’île de France

jean claude jegoudez maire grisy sur seine iran

CSDHI - Je voulais témoigner en tant que maire d'une petite commune, dans le fin fond de la Seine-et-Marne, et également vice-président de 42 communes. Pourquoi je parle de ces 42 de communes? Parce que le chiffre 30.000 m'interpelle », explique Jean-Claude Jegoudez, maire de Grisy-sur-Seine à une exposition sur le massacre en 1988 en Iran.

Lire la suite...

Une exposition bouleversante à la mairie du 1er à Paris

expo 17aout Mariedu1 Paris Iran 1

Justice pour les victimes du massacre de 30 000 prisonniers politiques en 1988 en Iran

CSDHI -À l'occasion de l'anniversaire du massacre de 30 000 prisonniers politiques en Iran, une exposition de photos et de documents a été organisée, à l’initiative du CSDHI, les 16 et 17 août, à la mairie du 1er arrondissement de Paris.

Lire la suite...

Iran : une expo à Paris pas comme les autres

génocide iran rené le honzec 235x268Contrepoints.org, par Hamid Enayat - À proximité de l’Église Saint-Germain-l’Auxerrois dont elle reproduit une partie de la façade, la mairie du 1er arrondissement de Paris accueille les mercredi et jeudi, 16 et 17 août, une exposition pas comme les autres sur un génocide pas comme les autres.

Lire la suite...

L'Europe ne doit pas fermer les yeux sur les violations des droits humains de l'Iran

banderole allemandesAl Arabiya - Par Struan Stevenson, le 4 août 2017 - Sur les banderoles en allemand, on peut lire : « Les personnes responsables des massacres de 1988 en Iran doivent être traduites devant les tribunaux » (Reuters). Amnesty International vient de publier un rapport de 94 pages intitulé « Pris dans un réseau de répression : les défenseurs des droits de l'homme en Iran attaqués ».

Lire la suite...

L’ancien ministre du renseignement iranien parle du massacre des prisonniers du MEK en 1988 en Iran

ancien ministre du renseignementINU - Ali Fallahian, ancien ministre du renseignement d'Iran, a participé à une interview avec Tarikh Online - un site Web d'information affilié à l'État, au début de ce mois. Il a admis que le Guide Suprême à l'époque, l'ayatollah Khomeini, a ordonné, dans une fatwa en 1988, l'exécution de toutes les personnes liées à l'opposition iranienne (MEK/OMPI).

Lire la suite...

Recherche

Twitter