Activités

Des dizaines de députés britanniques appellent à la justice pour les victimes du massacre de 1988 en Iran

brtish committee for iran freedomBritish Committee for Iran Freedom, le 18 juillet 2017 - Lors d'une conférence à la Chambre des communes, le 18 juillet, des dizaines de députés et leurs pairs ont appelé le gouvernement britannique à condamner le massacre des 30 000 prisonniers politiques en Iran en 1988 et à presser le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l'Iran, à former une commission d'enquête afin de traduire en justice les auteurs de ce crime contre l'humanité.

Lire la suite...

Iran : Révélations choquantes sur les exécutions massives par un ancien ministre du Renseignement

Fallahian No. Imam Khomeini said you must execute CSDHI - Dans une interview avec une chaîne de télévision financée par le régime iranien, Ali Fallahian, ancien ministre iranien du Renseignement, notamment impliqué dans l’attentat à la bombe contre le centre culturel juif AMIA qui a tué 85 personnes, le 18 juillet 1994, à Buenos Aires, en Argentine, parle du climat qui entourait l'exécution massive de plus de 30 000 prisonniers politiques en Iran au cours de l'été 1988.

Lire la suite...

Iran : la destruction du site où se trouve une fosse commune anéantirait des preuves medicolégales cruciales

amnestyAmnesty International,  01.06.2017 - La destruction du site, à Ahvaz, dans le sud de l'Iran, où se trouve une fosse commune contenant les restes d'au moins 44 personnes exécutées de façon extrajudiciaire anéantirait des preuves médicolégales de première importance et la possibilité d'obtenir justice pour les prisonniers tués massivement à travers le pays en 1988, ont déclaré Amnesty International et Justice for Iran.

Lire la suite...

Une experte en droit international dénonce la candidature à la présidentielle en Iran du criminel Ebrahim Raïssi

Shadi Sadr Raisi 1024x710CSDHI - La candidature d'Ebrahim Raïssi à l'élection présidentielle du 19 mai en Iran « représente un grand mépris pour les droits humains, les droits du peuple iranien et des familles des personnes tuées dans les années 1980 », a déclaré Shadi Sadr, une experte en droit international au Centre pour les droits humains en Iran (CHRI).

Lire la suite...

Au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, l'Iran plusieurs fois sur la sellette

pablo e greiffCSDHI - Le 7 mars, lors du Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, s'est tenue un dialogue interactif avec Pablo De Greiff, le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et de la garantie e la non-récurrence, et avec Ahmed Shaheed, Rapporteur spécial sur la liberté de la religion ou de croyance.

Lire la suite...

Recherche

Twitter