Exécutions

Des années après l'exécution d'une femme enceinte, sa tombe a été profanée en Iran

soraya abolfathi OMPI IranCSDHI – Le régime des mollahs en Iran a peur des résistants longtemps après leur mort. Dans les années 1980, la dictature religieuse s'est livrée aux pires atrocités sur ses opposants politiques, en particulier les femmes qui ont fait preuve d'une résistance farouche. Parmi elles, on a relevé environ une cinquantaine de femmes enceintes lors de leur exécution. la jeune Soraya Abolfathi (photo) en faisait partie.

Lire la suite...

Un adolescent sorti du couloir de la mort en Iran : J’ai passé toute ma jeunesse en prison

execution mineurs iranCSDHI – Au bout de treize longues années de prison en Iran, un jeune vient d’échapper à la pendaison. Adolescent lorsqu’il a été incarcéré pour homicide, il vient d’être acquitté de cette peine après avoir été conduit deux fois à la potence. Cette décision s’applique en vertu de l’article 91 du code pénal iranien, qui concerne les enfants, inconscients de la gravité de leurs actes. En revanche il a été condamné à payer le prix du sang, une indemnisation à la famille de la victime.

Lire la suite...

En Iran, les châtiments pour « Mohareb » varient de l’amputation à l’exécution

mohareb punishment 500x300CSDHI - Le 20 juin dernier, le premier adjoint du Président de la Cour suprême en Iran a déclaré lors d'une conférence de presse que « si quelqu'un est membre d'un groupe et que ce groupea recours à « activités armées contre l'Etat », tant que la direction du groupe subsiste et est armée, tous les membres du groupe seront considérés comme Mohareb, c’est-à-dire, comme en guerre contre Dieu.»

Lire la suite...

Recherche

Twitter

RT @CSDHI: Venez nombreux voir et entendre ce que veulent vraiment les Iraniens: un #Iran libre ! #FreeIran le 1 juillet - 13h - Villepinte…

csdhi.org