pendaison2CSDHI - Mardi 7 novembre, un prisonnier de 24 ans qui s’appelle Nour-Mohammad Shinvari, et qui a été reconnu coupable de meurtre, a été placé en isolement dans la prison de Zahedan, en Iran, afin d’être exécuté. Selon les rapports, son exécution a été reportée à une date ultérieure.

Pendant ce temps, quatre prisonniers ont été exécutés dans la prison centrale d'Oroumieh.


Après identification, nous avons appris qu’ils se nommaient Asghar Ranjbar, Hedayat Shirzad, Hassan Bashoghi et Ali Zare.


En outre, des éléments de preuve et des documents provenant de la prison de Rajai Shahr à Karaj indiquent que l'exécution d'un prisonnier, identifié comme étant Mojtaba Ghiasvand, s'est déroulée en dehors des procédures pénitentiaires normales avec la participation directe du responsable de cette prison.


Alors que les exécutions sont effectuées dans la prison, les mercredis, à l'aube, son exécution a eu lieu vers 8 heures du matin, le lundi 30 octobre.


Les parents du prisonnier ont déclaré que la discorde à l'intérieur de la prison a incité le responsable de la prison à suivre personnellement l'exécution de Mojtaba Ghiasvand en tant que « fauteur de troubles ». Mojtaba Ghiasvand avait été emmené pour être exécuté, au moins deux fois avant cela.

 

Source : Les militants des droits de l'homme en Iran, le 7 novembre 2017

Recherche

Twitter