mahmud makhtumnejadCSDHI - Des bateaux de pêche locaux, qui capturent les poissons dans la région du Turkménistan Sahra, ont été délibérément écrasés par les vedettes de gardes maritimes. Dans l'incident, un jeune pêcheur a perdu la vie. Le meurtre de citoyens frontaliers par les gardes-frontières est l'un des sujets abordés par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les Droits de l'Homme en Iran.

Le bateau en bois d'un pêcheur du Turkménistan Sahra a été écrasé par les gardes maritimes.

Le pêcheur a été identifié, il s’appelait « Mahmoud Makhtonnejad » et habitait Gomishan.

Une source proche de sa famille a déclaré : « M. Makhtonnejad appartenait à une famille pauvre dans sa ville. Les familles comme elles doivent gagner leurs vies en vivant de la pêche, ce qui n'est pas si bon. Le jeudi ou le vendredi, quand il était allé à la pêche avec son simple bateau en bois, il a été écrasé par les vedettes des gardes maritimes et il est mort. Aucune institution n’a réagi dans cette affaire ».

La source a ajouté : « Ce n'est pas la première fois que ce type d'incidents se produit. Il est arrivé plusieurs fois que des vedettes et des bateaux géants écrasent délibérément les petites embarcations des pêcheurs ou les tuent directement en leur tirant dessus ».

Recherche

Twitter