pendaison 5CSDHI - Le premier adjoint du Chef de la magistrature en Iran a invoqué les critiques relatives à certaines exécutions de criminels, au cours d’une conférence de presse.

« Récemment, à Bandar Abbas, deux personnes identifiées par les noms de Behrouz Shirin Zaban et Mohammad Nourmalah ont été exécutées pour transport et vente de stupéfiants », a déclaré Mohseni Ejeie.
« ... à Kerman, deux personnes identifiées comme Abdulhamid Hossein Zehi et Faramarz Kohkan, qui étaient impliquées dans un réseau de trafic de drogues, ont été pendues ... à Karaj, une personne a été condamnée à mort pour possession de stupéfiants ... que pouvons-nous faire de ces personnes si ce n’est les exécuter ? », a-t-il souligné.
« En tout cas, nous agirons conformément à nos lois ... et nous ne ferons preuve d’aucune clémence », a-t-il ajouté.


Source : Agence de presse officielle, Fars

Recherche

Twitter