Garib Abadi 500x300CSDHI – L’assistant du responsable des affaires internationales du service des droits de l'homme du pouvoir judiciaire d’Iran a déclaré que les exécutions publiques étaient mises en œuvre conformément aux directives islamiques et légales.

L'agence de presse officielle Tasnim a cité Garib Abadi aui a déclaré : « La mise en œuvre de la peine de mort est le droit du peuple et elle est effectuée par la famille de la victime ».
« En plus de cela, 90 % des exécutions sont mises en œuvre pour des crimes liés à la drogue », a-t-il ajouté.

Source : Les droits de l’homme en Iran

Recherche

Twitter

RT @Claude2mougins: Pourquoi tant d’injustice? Italie, funérailles des 26 jeunes migrantes noyées en Méditerranée. Ces filles étaient âgées…

csdhi.org