executions Iran 500x300CSDHI – En Iran, douze détenus ont été exécutés dans les prisons de Birjand et Babol à l'aube, le jeudi 10 août.

Onze ont été pendus sur des accusations liées à la drogue dans la prison de Birjand, et huit d’entre eux ont été identifiés. Il s’agit de Khani Mary Khaled, Barat Emadi, Mohammadreza Ayoubi, Abolfazl Yousefpour, Haji Moezi, Mehrdad Baghershams, Hadi Eim et Hadi Jafari.


Le même jour, un détenu a été pendu dans la prison de Matakala, à Babol, dans le nord de l'Iran. La victime identifiée uniquement par le nom Alireza a été reconnue coupable de meurtre.


Il convient de noter que dans le cadre d’un acte d'exécution contesté, un homme qui a été arrêté en tant que mineur a été pendu plus tôt le même jour dans la prison de Shira d'Adelabad, dans le sud de l'Iran.

L'exécution d’Alireza Tajiki a été menée en dépit d'une vague de critiques internationales à l'encontre des violations des droits de l'homme de l'Iran. Amnesty International a exhorté l'Iran à mettre fin à l'exécution des délinquants juvéniles, y compris Alireza Tajiki, à plusieurs reprises.

 

Source : Les droits de l'homme en Iran

Recherche

Twitter