prisoners were hangedCSDHI - Deux prisonniers ont été pendus, dimanche 3 septembre 2017, dans la prison centrale de Tabriz, au nord-ouest de l'Iran.

Les victimes identifiées se nomment Darush Rashidi et Kazem Shiri, elles avaient été condamnées à mort et à recevoir 100 coups de fouet pour viol. Ils ont été flagellés dans la cour de la prison avant d'être exécutés.


« La peine de mort de ces deux prisonniers a été suspendue plusieurs fois au cours des dernières années en raison d'ambiguïtés, mais elle a finalement été, à nouveau, publiée », selon une source informée.


Un prisonnier identifié qui s’appelle Adel Karimi, âgé de plus de 50 ans, a été pendu à l'aube le même jour, dans la prison centrale d'Ardebil, dans le nord-ouest de l'Iran. Il a été reconnu coupable de meurtre. Adel Karimi est resté 6 années dans le couloir de la mort de cette prison.


Un autre prisonnier a été exécuté le 30 août dans la prison de Parsilon de Khoram Abad dans l'ouest de l'Iran. La victime s’appelait Mohammad Mirzaei et elle a été reconnue coupable de meurtre.


Ces exécutions n'ont pas été rendues publiques par les médias officiels, jusqu’à ce jour.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

Recherche

Twitter

RT @VOAIran: برگزار کننده تجمع علیه هیئت ایران در سازمان ملل، «سازمان جوامع ایرانیان آمریکا» موسوم به OIAC است. https://t.co/UQROUiBX6N

csdhi.org