pendus

CSDHI - Le président de l'association des travailleurs sociaux en Iran a dénoncé sur l'agence Fars le 11 septembre les effets néfastes des exécutions de rue sur la population.

« Les pendaisons publiques ne sont pas dissuasives et intensifient l'état dépressif de la population ainsi que le climat de peur dans la société, elles poussent à la violence et à des troubles psychologiques. Cela influe sur le moral de la population. Cela n'a aucun effet sur les drogués (qui forment le plus grand nombre des exécutés) et cela ne fait pas baisser le nombre de toxicomanes. »

Recherche

Twitter

RT @Claude2mougins: Pourquoi tant d’injustice? Italie, funérailles des 26 jeunes migrantes noyées en Méditerranée. Ces filles étaient âgées…

csdhi.org