UNHCH sf 700CSDHI - Le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a publié une déclaration  le 19 juillet 2016 concernant la mise en œuvre de solutions pour les habitants du camp Liberty.

« La réinstallation des habitants du TTL Hourriya (Liberty) hors d'Irak continue sur sa lancée avec plus de 1700 habitants ayant maintenant été transférés en toute sécurité dans des pays tiers. Cela représente une étape importante : plus de la moitié des habitants enregistrés par le HCR ont maintenant été déplacés avec succès.»

Le HCR est optimiste sur le fait que le processus de relocalisation tous les habitants sera terminé "bien avant" la fin de 2016, d'autant plus que les efforts internationaux ont commencé en 2011. Les habitants du camp Liberty sont membres du principal groupe d'opposition iranien, l'OMPI (les Moudjahidines du Peuple d'Iran ), qui ont été expulsés de force du camp d'Achraf.

La déclaration dit : « Ce progrès a été réalisé avec la collaboration des habitants qui ont mené le processus de relocalisation en dépit des circonstances difficiles, y compris l'attaque du 4 juillet 2016, qui heureusement n'a pas entraîné de pertes.» Bien qu'il n'y ait eu aucun décès , il y a eu plus de 40 blessés.

« L'engagement des habitants a aussi contribué au succès continu de la mise en œuvre de solutions en prenant en charge la majeure partie des coûts associés, en particulier pour un soutien à long terme de tous les habitants déplacés hors d'Irak qui n'ont pas accès à une aide de l'État. Cet engagement est crucial pour la mise en œuvre continue des solutions pour le groupe.»

« Le HCR reconnaît et exprime sa gratitude pour les mesures prises par d'autres pays pour accueillir les habitants. La contribution exceptionnelle de l'Albanie à cet effort humanitaire mérite une note spéciale, alors que l'Albanie a accueilli une importante proportion d'habitants rénstallés. De même, les États-Unis ont soutenu activement les réisntallations de plusieurs façons, et sans les efforts soutenus et concertés, les progrès rapportés ici n'auraient pas pu être atteints. »

« Malgré les progrès réalisés au cours des deux dernières années, le HCR continue à demander aux Etats des solutions à long terme pour les habitants du camp, et de toute urgence. Cet appel doit être lu à la lumière du risque potentiel de nouvelles attaques.»

« Le HCR continue d'appeler le gouvernement irakien à prendre toutes les mesures possibles pour assurer la sécurité et le bien-être des habitants, notamment en assurant l'accès aux soins médicaux pour sauver des vies et l'assistance en fournissant des biens et des services pour permettre aux habitants de prendre des dispositions pour leur propre protection. »

« Le HCR rappelle aussi que le protocole d'accord entrele gouvernment irakien et les Nations Unies reconnait explicitement que les habitants bénéficient du principe de non-refulement.

 

 

 

 

 

Recherche

Twitter