Liberty & Achraf

Iran - Camp Liberty : huit patients privés de soins à l'hôpital

CSDHI : Le 23 août, sur ordre des autorités irakiennes chargés de réprimer les habitants du camp Liberty, quatre patients ont été empêchés de se rendre dans un hôpital de Bagdad pour y être soignés. C’est la deuxième fois consécutive que ces malades, qui attendent depuis longtemps de se faire opérer des yeux, sont empêchés d'aller à leur rendez-vous.

Lire la suite...

Le blocus médical du camp Liberty se poursuit en Irak

CSDHI - Le blocus médical des opposants iraniens au camp Liberty en Irak se poursuit. On note même un parallèle entre la montée de la répression en Iran et la montée du blocus de ce camp de réfugiés. Depuis trois semaines les forces irakiennes qui contrôlent le camp ne laissent entrer aucun produit de première nécessité dans le but de paralyser le camp et de mettre la pression sur les habitants.

Lire la suite...

Iran /Résistance : Le blocus se perpétue au camp liberty en Iraq

CSDHI - Ce blocus inhumain est un crime que l’ONU et les Etats-Unis doivent faire cesser. Le Comité de répression des habitants du camp Liberty, dirigé par Fallah Fayadh au sein du gouvernement irakien, a récemment intensifié le blocus et les pressions inhumaines contre les habitants du camp Liberty en Irak.

Lire la suite...

Iran/Iraq : Selon un important parlementaire irakien, les membres de l’OMPI doivent être respectés conformément au droit international

CSDHI – Le président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement d’Irak a déclaré que plusieurs milliers de membres du principal groupe d’opposition iranien, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), résidant actuellement dans le camp Liberty, près de Bagdad, devraient être traités conformément au droit international, a rapporté le site Internet palestinien « Donya al-Watan ».Voici le texte intégral du rapport publié le 26 juillet 2015 par « Donya al-Watan ». 

Lire la suite...

Irak : Refus des autorités d'inhumer un habitant de Liberty, mort il y a 70 jours

CSDHI - Soixante-dix jours après son décès, la dépouille d’Ali Salari, membre des Moudjahidine du peuple d’Iran, décédé sous le coup du blocus médical qui frappe le camp Liberty n’a toujours pas été enterré en raison des obstacles posés par les agents de Fallah Fayadh, le conseiller à la sécurité nationale irakienne qui refusent de restituer le corps. Toutes les démarches administratives ont été complétées mais ces agents s’y opposent toujours.

Lire la suite...

Recherche

Twitter

RT @CSDHI: Venez nombreux voir et entendre ce que veulent vraiment les Iraniens: un #Iran libre ! #FreeIran le 1 juillet - 13h - Villepinte…

csdhi.org