Liberty & Achraf

Nouveau décès d'une opposante iranienne en raison du blocus médical du camp Liberty

Farideh Vanaï - OMPI - Iran"L'ONU à Bagdad ne fait rien et se contente de nous regarder mourir", s'indignait il y a peu cette opposante iranienne, malade du cancer et privée délibéremment de soins par les agents irakiens au camp Liberty.

CSDHI - Mme Farideh Vanaï, habitante du camp Liberty en Irak, est décédée en Albanie le 5 novembre, après une longue intervention chirurgicale. C’est la 22e malade qui perd la vie en raison du blocus médical inhumain des camps d’Achraf puis de Liberty.

Lire la suite...

Irak : les forces irakiennes retardent au possible le transport des malades de Liberty à l’hôpital

CSDHI - Dans une mesure inhumaine, le 22 octobre, les agents irakiens du camp Liberty ont retardé de quatre heures le transport à l’hôpital de Mme Zahra Rabi’i, une patiente de première urgence. Elle souffrait d’une ischémie cardiaque et chaque minute de retard dans son transport aux urgences pouvait lui coûter la vie.

Lire la suite...

Irak : A Liberty, les forces irakiennes continuent leur blocus médical pour achever les habitants

CSDHI - Les forces irakiennes continuent de créer des obstacles et des retards volontaires dans le transport à l’hôpital des malades du camp Liberty, notamment des urgences.  Cela s’inscrit dans le blocus médical criminel d’Achraf puis de Liberty qui a tué jusqu’à présent à petit feu et dans des souffrances atroces 21 habitants et a tant aggravé l’état de nombreux autres que leur maladie est devenue incurable.

Lire la suite...

Genève : 1249ème jour de manifestation des Iraniens pour la protection de l’opposition


CSDHI - Les Iraniens soutenant le principal mouvement d'opposition iranien de leur pays, l'Organisation des Moudjahidines du Peuple d'Iran (OMPI) ont continué leur mouvement de protestation arrivé à son 1249ème jour devant le siège de l'ONU à Genève ce 3 octobre appelant à la fin des exécutions en Iran et à la protection des habitants du camp Liberty, en Irak.

Lire la suite...

ONU - Exposé des ONG sur la situation des réfugiés iraniens au camp Liberty

CSDHI - Voici l'exposé écrit de plusieurs ONG présenté à la 27e session du conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, sur les situations relatives aux droits humains. Il a été présenté conjointement le 2 septembre 2014 par France Libertés : Fondation Danielle Mitterrand, Women’s Human Rights International Association (WHRIA), organisations non gouvernementales dotées du statut consultatif spécial, International Educational Development, Inc., Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, organisations non gouvernementales inscrites sur la liste.

Lire la suite...

Urgent : les hommes de Maliki coupent l'eau du camp de réfugiés iraniens Liberty en Irak

CSDHI - Un communiqué urgent du CNRI indique que ce 26 aout à 10h00, le pompage de l’eau à Liberty s’est totalement interrompu. Cet arrêt intervient à la suite de 14 jours de blocage de l’entrée des camions de carburant dans le camp par les forces de Maliki entrainant l’arrêt du générateur qui fait fonctionner le pompage l’eau venue hors du camp.

Lire la suite...

Huit mois pour enterrer les dépouilles de réfugiés iraniens en Irak

CSDHI - On peut véritablement parler de prise d'otage. Les agents de Téhéran en Irak ne sont pas à une exaction près. Ils déploient des trésors d'ingéniosité pour persécuter les réfugiés iraniens du camp Liberty et cela prend diverses formes. L'une des plus sales étant de refuser pendant des mois de restituer les corps des morts aux familles et de les enterrer. A leurs yeux peu importe qu'il soit mort ou vivant, seul le statut d'otage importe.

Lire la suite...

3100 chefs de tribus veulent la protection des réfugiés iraniens en Irak

CSDHI  - Dans une déclaration commune, plus de 3100 chefs de tribus et cheikhs irakiens à travers l'Irak ont appelé à la protection des membres de l'opposition iranienne du camp Liberty près de l'aéroport de Bagdad. En outre, ils ont appelé à la fin du blocus médical imposé à ces réfugiés politiques iraniens par le gouvernement irakien de Nouri Al-Maliki.

Lire la suite...

Recherche

Twitter