zahedan2CSDHI - Le prisonnier politique Mohammad Ali Azar, détenu dans la prison de Zahedan, en Iran, pour « actions allant à l’encontre de la sécurité nationale, s'est vu refuser l'accès à des services de santé, malgré une maladie infectieuse à la mâchoire et à la bouche qui l'empêche de manger et de boire correctement.

Ces derniers jours, le prisonnier a été transféré à l'agence du renseignement de cette ville pour un interrogatoire et il a été frappé à la bouche et à la mâchoire.
Mohammad Ali Azar est né en 1996. Il s'est vu interdit de visites pendant un mois après avoir été transféré dans la prison de Zahedan.

 

Source : Les militants des droits de l'homme en Iran - 26 décembre 2017

 

Recherche

Twitter