oroumiehCSDHI - Samedi 14 mai, les responsables de la prison d'Oroumieh ont annoncé avec des haut-parleurs que tous les prisonniers devaient voter à l’élection présidentielle et à celles du conseil municipal. Les prisonniers ont été informés qu’à défaut de voter, ils seraient privés de trois visites.
L’assistant du responsable de cette prison a également demandé aux prisonniers de demander aux membres de leur famille de leur apporter leurs documents d'identification afin qu'ils puissent participer à l’élection présidentielle du 19 mai prochain.

Source : Les Droits de l'homme en Iran 

Recherche

Twitter