safi sadeghiCSDHI - Les confessions de la militante politique Safi Sadeghi extorquées sous la torture au centre de renseignement des pasdarans de la ville d'Oroumieh, ont servi de base à sa condamnation.

Une source proche de la famille de Sadeghi a déclaré qu'elle avait été membre d'un parti kurde mais qu’elle n'avait jamais eu d'activités armées et avait renoncé à son adhésion. En dépit de cela, le tribunal révolutionnaire l'a accusée de « guerre contre Dieu » (pouvant entraîner la peine de mort).

Safi Sadeghi a été arrêtée en mars 2017 à Oroumieh et forcée à dde faux aveux sous la torture. .

Source : Site web, Maf News

Recherche

Twitter

RT @VOAIran: برگزار کننده تجمع علیه هیئت ایران در سازمان ملل، «سازمان جوامع ایرانیان آمریکا» موسوم به OIAC است. https://t.co/UQROUiBX6N

csdhi.org