militants etudiantsCSDHI - Deux étudiants activistes, Majid Asadi et Payam Shakiba, sont toujours détenus après des mois dans la prison d’Evine, sans prolongation des ordonnances de détention, ce qui confère à celle-ci un caractère illégal. Selon les rapports, Majid Asadi souffre d'une inflammation aiguë de la moelle épinière et d’un tractus gastro-intestinal tandis que Payam Shakiba souffre de de migraine et problèmes hépatiques. Les familles de ces deux prisonniers s'inquiètent de l’état de santé de leurs proches. Ces étudiants activistes n'ont reçu qu'une visite de leurs familles depuis leur détention.

Source : Radio Zamaneh

Recherche

Twitter