osmanCSDHI - Après 26 ans passés en prison en Iran, le prisonnier politique, Osman Mostafapour, se voit refuser le droit à une permission pénitentiaire et à la libération conditionnelle.

« Il lui reste huit ans de sa peine de prison de 35 ans à purger et il doit passer le reste de sa peine dans la prison centrale d'Oroumieh. Il souffre de problèmes cardiaques et des complications articulaires », a déclaré un de ses proches.
Il a été condamné à 35 ans de prison parce qu’il était membre d'un parti d'opposition kurde.
Ce prisonnier politique a même été privé du droit de participer à des funérailles familiales.

Source : Site web, Kurdpa

Recherche

Twitter

RT @Claude2mougins: Pourquoi tant d’injustice? Italie, funérailles des 26 jeunes migrantes noyées en Méditerranée. Ces filles étaient âgées…

csdhi.org