telegram prison activistesCSDHI - Le procès de trois militants de Telegram a eu lieu mercredi 2 août 2017 devant la cour d'appel de Téhéran et ils n’ont eu droit qu’à seulement cinq minutes pour se défendre.

Ces trois activistes ont été arrêtés en septembre 2016 et chacun a été condamné à 12 ans de prison.


Mohammad Mohajer, Alireza Tavakoli et Mohammad Mehdi Zamanzadeh, tous nés en 1994, ont été condamnés à un emprisonnement total de 36 ans par la branche 15 de la cour révolutionnaire de Téhéran, présidée par le célèbre juge Abolqasem Salavati.


L’audition devant la cour d'appel a eu lieu le 2 août après avoir fait appel du verdict du tribunal révolutionnaire. Lors du procès, qui a duré environ 5 minutes, le juge Babaii a déclaré aux trois accusés et à leurs avocats qu'ils auraient dû rédiger chacun leurs défenses et notes et les envoyer au tribunal.


Selon les rapports, le juge a non seulement interdit aux avocats des défendeurs de parler, mais lors de l'audition du tribunal, il a déclaré aux trois défendeurs : « Vous êtes des apostats et des antirévolutionnaires, je me demande pourquoi vous n'avez toujours pas été exécutés ! ».


Mohammad Mohajer est né en 1994 et il a été arrêté le 10 septembre 2016. Il a été transféré dans la prison d'Evine, le 16 octobre 2016, après environ un mois d'interrogatoire.


Alireza Tavakoli, né en 1994, a été arrêté le 2 août 2016 et transféré dans la section 8 dans la prison d'Evine, le 26 janvier 2016, après six mois d'interrogatoire.


Mohammad Mehdi Zamanzadeh, né en 1994, a été arrêté le 3 septembre 2016, puis transféré dans la section 8 dans la prison d'Evine, le 24 septembre 2016.

Recherche

Twitter