arabiCSDHI - Soheil Arabi, prisonnier politique de la section 7 de la prison d'Evine, a écrit une lettre disant qu'il avait commencé une grève de la faim sèche.

Voici ce que dit la lettre :


« Je ne peux pas me taire quand je vois la torture que subissent des personnes qui n'ont pas commis de crime. C'est la prison d'Evine, où ils punissent les penseurs libres.

Ne me dites pas de me taire, car à l’heure actuelle, le silence est la plus grande trahison.


Mon cri ne consiste pas seulement à me sauver. J’ai entamé une grève de la faim pour que vous entiez la voix de notre innocence.


Aujourd'hui, c'est le 23 septembre (alors que l'école commence en Iran) et c'est la troisième année que ma fille va à l'école sans moi à ses côtés. Je me suis tourné vers une grève de la faim sèche parce que je ne veux plus qu'elle me voit en prison ».

 

Source : Site Web Sedaye Mardom


Recherche

Twitter