ardabil prisonCSDHI - Un détenu, qui se nomme Behnam Amiri, et qui a été condamné à trois ans de prison pour vol en Iran, a été battu par les gardiens de la maison d'arrêt d'Ardebil après avoir été transféré de la section des jeunes à la section 5.

A son arrivée dans cette section, il a protesté car il n’avait pas de place pour dormir en raison du surpeuplement. Sa demande a été accueillie par des coups du gardien chef. Sous la violence des pressions, il a tenté de se suicider.

Les autorités ont alors décidé de l'enchaîner à un poteau au milieu de la cour.

Behnam, est resté plusieurs jours enchaîné à la hampe, dans le froid sans suffisamment de vêtements. Les autorités ont également dit aux autres prisonniers que lorsque Behnam reviendra dans la section, personne ne sera autorisé à lui donner un endroit pour dormir.

Il convient de noter que ce n'est pas la première fois que les autorités pénitentiaires utilisent ce type de traitement dans cette prison.

Afchine Zinali, Abbas Alipour et Mohammad Saber Malek Raïssi( un prisonnier politique baloutche), ont tous été enchaînés à une poteau de cette façon.

Source : Les Militants des droits humains en Iran, le 11 octobre 2017

 

Recherche

Twitter