Prisonniers politiques

Iran - Torture de Baloutches et mort d'un homme à Zahedan

CActive ImageSDHI - Un homme blessé au cours des récents accrochages à Zahedan a perdu la vie. De nombreuses personnes ayant été arrêtées ont rapporté les tortures qu'elles ont subies :

Le 5 juin, Abdul-Bassir Moussazehi, un Baloutche habitant à Zahedan, qui avait été blessé au cours des récents affrontements dans la région est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital central de la ville.

Malgré les arrestations et des centaines d'incidents violents au Baloutchistan, il n'y a pas d'informations précises disponibles sur le sort de centaines de personnes en raison d'un climat pesant de sécurité dans la région.

Lire la suite...

Iran - Un prisonnier politique transféré à l'isolement

ImageCSDHI - Selon les informations parvenues, Mansour Radpour, prisonnier politique, a été transféré le 1 juin à la section 4 de la maison d’arrêt de Gohardacht 4 dans la banlieue de Téhéran, après 192 jours de mitard. Il a été soumis à des tortures physiques et psychologiques pendant cette période d’isolement et n’a pu recevoir des visites de sa famille. La torture, l’absence de soins médicaux et les conditions intolérables de la prison, l’ont mis dans un état extrêmement critique.

Iran - Une prisonnière politique tabassée par les gardiens à la prison à Sanandaj

ImageCSDHI - Ronak Safarzadeh, une étudiante et militante des droits des femmes, récemment condamnée à une peine de six ans de prison pour "atteinte à la sécurité nationale" a été battue par des agents de renseignement.
Deux de ses codétenues, détenues de droit commun, l'ont tabassées à plusieurs reprises sous divers prétextes sur ordre d’Amjadi , le procureur du Kurdistan.

Cette étudiante kurde de 22 ans a été arrêtée le 9 octobre 2007 par le renseignement. Après quatre mois en isolement cellulaire, elle a été transférée à la prison centrale de Sanandaj. Au cours des interrogatoires, elle a été torturée plusieurs fois. Elle est continuellement humiliée et harcelée verbalement par des gardiens de prison et les agents. (Weblog  de l’Union des familles kurdes de prisonniers du 23 mai 2009)

Lire la suite...

Iran - Transfert d'un journaliste à la prison d’Evine

ImageCSDHI - Le journaliste Nader Karimi a été jugé le 15 mai et  aussitôt transféré à la section 240 de la prison d’Evine, selon le site Human Rights Activists in Iran le 1 juin 2009.
Nader Karimi a été arrêté en décembre 2008. il a d'abord été incarcéré à la section 209 d’Evine et  au bout de quatre mois passé en isolement, il a été transféré à la section 7.

 

Lire la suite...

Iran - Un frère et une sœur sous la lourde charge de "guerre contre Dieu"

ImageCSDHI - Chabname Maddadzadeh et son frère Farzad, tous deux prisonniers politiques, ont comparu devant le tribunal de la révolution de Téhéran le 25 mai.

Selon leur avocat, le frère et la sœur ont nié les accusations portées contre eux au tribunal. Mohammad Oliyayi-Fard, l'avocat, a déclaré qu'ils avaient été inculpés de "guerre contre Dieu" pour la diffusion de propagande contre le gouvernement. (Les militants des droits de l’Homme et de la Démocratie en Iran le 27 mai 2009)

Iran : interrogatoire et torture de manifestants arrêtés

CSDHI - Selon des informations reçues d’Iran, à la suite d'une visite de leurs familles, des manifestants arrêtés au parc Laleh de Téhéran le 1er mai, ont été transférés à la section 209 des détenus politiques de la prison d'Evin à Téhéran, pour y subir des interrogatoires brutaux sous la torture

 

Lire la suite...

Iran - Une prisonnière politique dans un état critique, privée de traitement

CSDHI  - Selon des informations de la section des femmes de la prison d'Evine à Téhéran, Hamideh Nabavi,  prisonnière politique, arrêtée pour avoir salué, lors d'une commémoration, la mémoire des prisonniers politiques massacrés en 1988,  souffre d'allergies chroniques et se trouve dans une condition critique parce que ses médicaments ne font plus d'effet. Elle était sous traitement d'un spécialiste avant son arrestation. Elle a été privée de voir son médecin. Le service de soins de la  prison lui a refusé un véritable traitement.

 

Lire la suite...

Iran - Les gardiens de prison de Gohardacht tabassent et torturent un prisonnier politique

ImageCSDHI - Selon des informations de la section 2 de la prison de Gohardacht (banlieue de Téhéran), Afchine Baymani, un prisonnier politique, a été agressé par des gardiens armés de la  prison et transféré à  la section 5 , qui est l'une des pires sections de la prison.
Baymani a été violemment traîné sur le sol et emmené au bureau du chef de la section 2. Torturé, il est couvert d'ecchymoses et de blessures sur le dos et les jambes. Il a été insulté, humilié et à nouveau brutalement battu par les tortionnaires.

 

Lire la suite...

Iran : un prisonnier politique dans un état grave après 22 jours de grève de la faim

CSDActive ImageHI- Un prisonnier politique en Iran, Behrouz Javid Tehrani, en est à son 22e jour de grève de la faim, selon les informations obtenues le 26 mai. La condition physique de Tehrani se détériore rapidement. Il a été placé en cellule d’isolement de la section 1 de la prison de Gohardacht dans la banlieue de Téhéran.

Tehrani est le seul prisonnier restant des arrestations du soulèvement étudiant de juillet 1999 en Iran. Pour faire entendre ses protestations contre les tortionnaires de Gohardacht, il a entamé une grève de la faim le 4 mai 2009.

Iran : Arrestations, torture et pression contre les familles des habitants d’Achraf

CSDHI - Chamsodine Mehdizadeh, 60 ans, père de trois membres de l’OMPI résidant à Achraf, a été arrêté avec sa fille, son gendre et son petit fils de trois mois

 Selon des informations venues d’Iran, les agents du ministère du Renseignements des mollahs (VEVAK) ont procédé à une descente le 13 mai au domicile de M. Chamsodine Mehdizadeh, 60 ans, père de trois résidents d’Achraf, et l’ont arrêté après avoir confisqué ses biens personnels. Sa fille Monir Mehdizadeh, son époux Ali Afchani et leur fils de trois mois Amir Hessam ont été également arrêtés lors d’une descente semblable à leur domicile. Les personnes interpellées ont été emmenés vers un lieu inconnu et les efforts de leurs proches pour s’informer sur leur sort restent vains.

Recherche

Twitter

RT @UNHumanRights: UN experts call on #Iran to halt the execution of Abolfazl Chezani Sharahi, who was sentenced to death at age 15. He's d…

csdhi.org