najafi avocat droits hommeCSDHI - Le 8 novembre, l'avocat et militant des droits de l'homme, Mohammad Najafi, a été accusé de « propagande contre le gouvernement » par le tribunal révolutionnaire de Shazand, en Iran.

« Dans cette affaire, Mohammad Najafi a été accusé de propagande contre le gouvernement pour ses écrits sur Facebook et en raison des documents qu'il a publiés sur la chaîne Poshte Kohi Telegram », a indiqué une source bien informée.


Selon la source, un autre élément d’accusation de (diffusion de propagande contre le gouvernement) était le maillot qu'il portait avec les mots « Ashura 2009 », et un discours qu'il a prononcé dans la maison de Gohar Eshghi, la mère du manifestant tué, Satar Beheshti .


La ville de Shazand est située dans la province de Markazi.

 

Source : Les militants des droits de l'homme en Iran, le 8 novembre 2017

Recherche

Twitter