cyberespaceCSDHI - Saeed Razani, procureur public et révolutionnaire de la capitale de la province du Lorestan, en Iran, a déclaré que les principaux éléments des émeutes et des troubles seraient sévèrement punis.

« Selon l'enquête, la plupart des détenus sont des personnes qui étaient sous l'influence de chaînes satellites dissidentes et du cyberespace », a-t-il ajouté.

Source : Site Web Mizan - 7 janvier 2018

 

Recherche

Twitter