internetCSDHI - Le procureur de Téhéran, Jafari Dolatabadi, a déclaré que l'utilisation du cyberespace, y compris Twitter, Telegram et certains sites Web dissidents, était la principale source des émeutes.

« C'est pourquoi, lorsque Telegram a été régulé, les émeutes se sont affaiblies », a-t-il ajouté.


« Le processus de libération des accusés, à l'exception des principaux éléments des émeutes, se poursuivra une fois que nous aurons reçu leurs dossiers des institutions de sécurité et évalué la raison cachée derrière leur participation aux troubles ».


Le procureur de Téhéran a souligné que les principaux éléments des émeutes seraient sérieusement jugés.

 

Source : Site Web officiel, Fardanews - 7 janvier 2018

 

Recherche

Twitter