Arash Shoah SharghCSDHI - Après que le journaliste dissident Arash Shoah Shargh ait été forcé de quitter l'Iran et en raison de ses activités continues dans la chaîne Gilane No Telegram, les forces de sécurité ont menacé sa famille en Iran.

On leur a dit que si Arash continuait ses activités contre le gouvernement et qu’il continuait d'inviter les habitants de Gilan à participer aux manifestations, ils l'assassineraient.


Sa famille est maintenant détenue par l'agence du renseignement de Gilan. Les agents les ont obligés à faire des aveux télévisés et ils ont fixé une caution de 11 300 euros pour trois d’entre eux. Les passeports de la famille ont également été confisqués et on leur a interdit de quitter l'Iran. (Amad News - 7 janvier 2018)


Arash Shoah Shargh a été condamné à 95 coups de fouet en 2016 pour avoir publié des mensonges. Il a été détenu plusieurs fois dans le passé.

Recherche

Twitter