prisonnieres oroumieh iranCSDHI - La prison centrale d'Oroumieh, dans le nord-ouest de l'Iran est connue pour sa capacité d'abatage, à savoir son nombre élevé d'exécutions. La section réservée aux femmes est aussi sinistre que celle des hommes.

 

Elles sont 200 détenues à occuper une section exiguë, qui était à l'origine une grand halle. Elle a été divisée par des murets, bas, en petites cellules où elles s'entassent à 30 environ, avec 16 lits. Il est évidents qu'une grande partie d'entre elles dorment à même le sol et que trouver le sommeil et le repos est un véritable combat.

Fidèles à leur misogynie, les mollahs n'ont prévu pour ces 200 femmes que 5 wc, dont deux sont totalement hors d'usage depuis des mois. Enfin pour couronner le tout, les prisonnières se partagent uniquement trois douches, sans eau chaude.

Recherche

Twitter