mariage forcés enfants iranCSDHI – « Le bureau de l’état civil annonce qu’une dizaine de fillettes de moins de dix ans ont été mariées dans sept villes de la province », a déclaré la directrice des affaires familiales de la province de Khorassan dans le nord de l’Iran. Elle a ajouté que « 27 garçon de moins de 15 ans ont aussi été mariés et il faut essayer d’amortir ces traumatismes ».

« Selon une enquête menée dans sept provinces du pays sur le mariage des enfants, la province de Khorassan est la pire », a-t-elle reconnu.

Selon l’agence de presse Isna, le 13 juillet, dans un séminaire spécialisé de « Pathologie de mariage des enfants à Machad » Ferechteh Saljoughi a estimé que les statistiques sur maltraitance des enfants ne sont pas réalistes. « Selon les chiffres du ministère de la Santé, l’an dernier il y a eu 94 cas de maltraitance d’enfants, mais est-ce que ce chiffre peut traduire la réalité de la situation des enfants ? Certainement pas. En fait, les chiffres concernant les violences faites aux filles sont le double de celui des garçons. »

Il faut rappeler qu’en Iran l’âge légal du mariage des filles est de 13 ans, mais que leur âge de responsabilité légale est de 9 ans et c’est aussi l’âge auquel elles peuvent être mariées avec l’autorisation d’un juge. Cet âge est de 15 ans pour les garçons, et moins à nouveau avec l’autorisation d’un juge.

Recherche

Twitter

RT @VOAIran: برگزار کننده تجمع علیه هیئت ایران در سازمان ملل، «سازمان جوامع ایرانیان آمریکا» موسوم به OIAC است. https://t.co/UQROUiBX6N

csdhi.org