etudianteCSDHI - Le vice-ministre de l'Éducation, chargé des affaires élémentaires, Rezvan Hakimzadeh, a déclaré que certains enfants sont privés d'éducation pour des raisons culturelles.

« Dans de nombreuses provinces frontalières, le taux de couverture pour les étudiantes du secondaire est d'environ 50 %, ce qui signifie que 40 à 50 % des élèves ne sont pas à l'école et ces statistiques sont choquantes ».


« Certains d'entre eux ont peut-être quitté l'école à la suite de mariages précoces », a-t-il ajouté.

 

Source : Agence de presse officielle, ILNA

Recherche

Twitter

RT @UNHumanRights: UN experts call on #Iran to halt the execution of Abolfazl Chezani Sharahi, who was sentenced to death at age 15. He's d…

csdhi.org