priere vendredi universite teheranCSDHI - Le plan de retrait des femmes a été examiné cette semaine au Majlis, en Iran.

Certains représentants ont contesté le plan. « Les femmes ont besoin de l'autorisation d'un homme pour participer aux prières du vendredi et cet amendement va à l'encontre de la jurisprudence et des lois de la charia », a-t-il dit.

 

Source : Site Web officiel, Tabna, le 9 octobre 2017

Recherche

Twitter

RT @DEBOUTSION: Ds l'indifférence des médias PRESSE française oui pas intéressant pour FI PCF PIR POPULISME Plenel mediapart derrière leu…

csdhi.org