Répression

Un étudiant condamné à 18 mois de prison et 76 coups de fouet (Isna)

ImageAFP, Téhéran, 26 avril - Un étudiant iranien, Farab Samimi, a été condamné à 18 mois de prison ferme et 76 coups de fouet pour avoir participé à des manifestations hostiles au pouvoir islamique en 2003, a déclaré son avocat cité mardi par l'agence estudiantine Isna.
"Mon client a été condamné par le tribunal révolutionnaire de Téhéran à 6 mois de prison pour propagande contre le régime, un an de prison pour avoir perturbé l'ordre public et 76 coups de fouet", a déclaré Mohammad Sharif.
Farab Samimi avait participé aux manifestations estudiantines du 9 juillet 2003 commémorant la contestation étudiante de juillet 1999, durement réprimée par le pouvoir.

Lire la suite...

La police iranienne va traquer celles qui se prennent pour des "mannequins"

ImageAFP, Téhéran, 27 avril - Le commandant de la police de la province de Téhéran, le général Reza Zareïe, a annoncé une nouvelle campagne contre celles qui se prennent pour des "mannequins", a rapporté mercredi la presse iranienne.
"La police agira contre les mannequins de la corruption sur la voie publique et contre celles qui, sans être des filles de rue, ne respectent pas l'islam par leur tenue vestimentaire", a déclaré M. Zareïe.
Il a ajouté que la police allait se déployer dans les parcs et sur les routes des environs de la capitale, où les Téhéranais ont l'habitude de pique-niquer le week-end et de prendre quelque distance avec les rigueurs du code islamique.

Lire la suite...

Opérations de recherche de suspects dans les heurts ethniques en Iran

ImageAFP, Téhéran, 24 avril - Les forces de sécurité iraniennes ont lancé des opérations de recherche des meneurs présumés des récentes violences ethniques dans la province du Khouzistan, a indiqué un responsable local dimanche.
Le procureur d'Ahvaz (sud-ouest), Iraj Amirkhani, a indiqué à l'agence estudiantine Isna que "les arrestations des meneurs et d'autres personnes impliquées dans les violences se poursuivent depuis le matin", la police agissant sur la foi d'informations données par des Iraniens déjà détenus.
Selon lui, 205 personnes sont toujours en détention, sur les quelque 300 arrêtées pendant les affrontements entre la population arabe et les forces de sécurité au Khouzistan, à la population en majorité arabe. Officiellement, cinq personnes avaient été tuées.

Lire la suite...

Le pouvoir exécute des adolescents à Ahwaz (témoins)

ImageIran Focus, Téhéran, 23 avril - Dans une tentative d'écraser les émeutes qui durent depuis une semaine à Ahwaz, les pasdarans, gardiens de la révolution, ont exécuté dans la rue plusieurs adolescents qui avaient manifesté dans la rue, selon des témoins oculaires.

Les pasdarans ont arrêté des manifestants dans les rues de la ville et les ont fusillés sous les yeux de tous pour terroriser la population et mettre fin au soulèvement qui secoue la province du Khouzistan. Les forces de sécurité ont ouvert le feu sur les manifestants depuis des hélicoptères tournant au-dessus de la ville selon ces informations.

Un enfant de cinq ans est mort écrasé par un des transports de troupes blindés des pasdarans qui sillonnent la ville depuis le début des émeutes il y a une semaine.

 

Lire la suite...

62 tués et des centaines de blessés dans des émeutes en Iran selon l’opposition

ImageIran Focus, 22 avril - Au moins 62 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées dans les manifestations et affrontements qui ont éclaté le 15 avril dans les villes d'Ahwaz, de Mahchahr, d'Abadan et de Chouch (dans la province du Khouzistan dans le sud-ouest), rapportent les Modjahedines du peuple d'Iran.

Des accrochages ont éclaté dans diverses parties d'Ahwaz, y compris Zergan, Kout Abdollah, Hamidieh, Kian Abad, Siahi, Kian Pars, Khachayar, Kouroch, Zeitoun Kargari, Mollahchieh, Taleghani, Khalaf-Abad et Chelang-Abad.

 

Lire la suite...

La police iranienne annonce une campagne contre les femmes mal voilées

ImageAFP, Téhéran, 19 avril - Le chef de la police de Téhéran, le général brigadier Morteza Talaie, a annoncé une nouvelle campagne contre les femmes mal voilées à l'approche de l'été, a rapporté mardi la presse iranienne.

"La police agira avec fermeté contre ceux (et celles) qui par leur comportement et leur habit perturbent la sécurité et l'ordre moral", a déclaré M. Talaie.
Il a ajouté que "30% des appels (des citoyens à la police) concernait des plaintes contre le mauvais port du voile et les comportements inappropriés" de la part des jeunes.
Chaque année, à l'approche de l'été, la police annonce une campagne contre le mauvais port du voile.

Lire la suite...

Six morts dans des affrontements en Iran

ImageIran Focus, Téhéran, 17 avril - Des protestations hostiles au gouvernement ont éclaté vendredi dans la nuit à Ahwaz, dans la province du Khouzistan (sud-ouest du pays), faisant six morts, des centaines de blessées et de personnes arrêtées.

Ahwaz, proche de la frontière irakienne, est un foyer important de minorités ethniques et sa population en majorité arabe a déjà subi une répression sévère sous le régime des ayatollahs.

De violents affrontements ont éclaté quand des forces de sécurité de l'Etat ont été envoyées pour contenir les habitants en colère qui contestaient les plans officiels pour redéfinir la mosaïque ethnique de la province.

Lire la suite...

L'Iran rejette la demande canadienne

ImagePresse Canadienne

Téhéran

L'Iran a rejeté mardi la demande canadienne d'enquête d'experts légistes internationaux sur le décès de la photo-journaliste montréalaise d'origine iranienne, Zahra Kazemi.

Un porte-parole de la justice iranienne a fait savoir que la demande canadienne n'était «pas conforme aux lois iraniennes et aux règles internationales». La justice de ce pays a la compétence voulue pour mener une éventuelle investigation, puisque Zahra Kazemi était citoyenne iranienne, a ajouté Jamal Karimirad. «En vertu des lois iraniennes, le fait qu'elle détenait aussi la citoyenneté canadienne ne niait pas sa citoyenneté iranienne.»

 

Lire la suite...

Une amputation publique en Iran

ImageIran Focus, 14 avril - Un jeune homme en Iran s'est fait amputé hier de la main droite et du pied gauche, rapportait un quotidien officiel.

Le jeune, nommé Mohammad B., est incarcéré à la prison Karoun de la ville d'Ahwaz dans le sud-ouest du pays. Le journal Hanbastegui écrivait qu'il serait amputé aux premières heures de la matinée du 13 avril.

Le régime iranien a été condamné 51 fois par les Nations Unies pour l'ampleur de ses violations des droits de l'homme.

 


 

Il y aurait eu des preuves de torture dans le dossier judiciaire de Zahra Kazemi

ImageIran Focus, 4 avril - Après les révélations d'un médecin iranien réfugié au Canada affirmant que la photo journaliste canadienne Zahra Kazemi, a bien été tuée sous la torture à la prison d'Evine de Téhéran en été 2003, les autorités iraniennes ont nié en bloc ses affirmations. Or, dans leur empressement d'occulter cette tragique affaire, elles ont fait appel à deux avocats de la mère de la victime pour rejeter les déclarations de ce témoin capital. Malheureusement, les avocats laissent entendre que le médecin avait raison.

 

Lire la suite...

Recherche

Twitter