Actualités

Iran : Affrontements avec les forces de sécurité dans plusieurs villes du pays

ImageCNRI 14 Mars 2007 - Malgré les avertissements répétés des dirigeants du régime des mollahs et des commandants des Forces de sécurité de l'Etat (FSE), plusieurs villes du pays ont ressemblé à des zones de guerre hier. Les détonations des pétards et des bombes sonores ont retenti de partout. Des affrontements ont éclaté avec les unités des FSE et des jeunes criant des slogans hostiles au pouvoir lors du festival du feu qui salue traditionnellement le dernier mercredi de l'année iranienne (qui se termine le 20 mars).

Lire la suite...

Iran: pendaison publique d'un "rebelle" dans le sud-est

ImageTEHERAN, 14 mars 2007 (AFP) - Un membre du groupe extrémiste sunnite iranien Joundallah a été pendu publiquement mercredi matin à Zahedan (sud-est de l'Iran), a rapporté l'agence semi-officielle Fars.


"Ahmad Sariz a été reconnu coupable de guerre contre Dieu et corruption sur terre pour son appartenance au groupe rebelle (Joundallah) dirigé par Abdolmalek Righi", affirme le communiqué de la justice de la province, cité par l'agence Fars.

Lire la suite...

Iran : plus de 200 contre-révolutionnaires arrêtés en un an dans le nord-ouest

ImageTEHERAN, 14 mars 2007 (AFP) - Quelque 207 "contre-révolutionnaires" ont été arrêtés en un an dans une province iranienne du nord-ouest à population kurde et azérie, a rapporté mercredi le quotidien Jomhouri Eslami.
"207 membres et sympathisants des groupes contre-révolutionnaires ont été arrêtés depuis un an", a déclaré Hassan Karami, un responsable de la police de la province d'Azerbaïdjan occidental, frontalière de la Turquie et l'Irak
Il a ajouté que ces arrestations étaient en augmentation de plus de 125% par rapport à l'année précédente.


 

Lire la suite...

Iran : Sept prisonniers pendus à Téhéran et Minab

La Résistance iranienne appelle le haut commissaire aux droits de l'homme de l'ONU et le Conseil des droits de l'homme à condamner les exécutions en Iran

CNRI - Le régime des mollahs a pendu deux prisonniers identifiés comme étant Ali Ch. et Mohammad J. à Minab dans le sud du pays, a rapporté aujourd'hui l'agence de presse officielle ISNA. 

Lire la suite...

Iran: pendaison de deux hommes

ImageTEHERAN, 11 mars 2007 (AFP) - Deux Iraniens reconnus coupables de trafic de drogue et de port d'armes ont été pendus à Minab (sud), a rapporté dimanche l'agence Isna.

Ali Sh. et Mohammad J. ont été reconnus coupables d'avoir transporté plusieurs centaines de kilogrammes de drogue.

Lire la suite...

Iran: pendaison de cinq hommes

ImageTEHERAN, 7 mars 2007 (AFP) - Cinq Iraniens reconnus coupables de meurtres ont été pendus mercredi dans la principale prison de Téhéran, Evin, a rapporté l'agence semi-officielle Fars.

Le premier condamné, identifié sous son seul prénom Adel, avait tué un chauffeur de taxi qu'il accusait de lui avoir fait payer une surcharge de 3.000 rials (0,25 euro) pour une course il y a trois ans.

Lire la suite...

Iran : le cri d'alarme du père d'un étudiant emprisonné

Reportage
ImageTÉHÉRAN ENVOYÉE SPÉCIALE 
LE MONDE -  a photo a fait le tour du monde. C'était celle d'un grand et beau jeune homme de 20 ans, brandissant le T-shirt ensanglanté de l'un de ses camarades. Elle est devenue le symbole de la lutte des étudiants iraniens et de la dure répression qui a suivi, en juillet 1999, à l'université de Téhéran.

 

Lire la suite...

Iran : Grande manifestation des enseignants à Téhéran

ImageCNRI - Plus de 15.000 enseignants dans la matinée du 3 mars ont manifesté devant le Majlis (parlement) des mollahs pour réclamer leur droit et conspuer le régime. Ils scandaient : « Pour en finir avec les discriminations, enseignant lève-toi », « ministre incompétent, démission, démission », « l'image de notre gouvernement, c'est celle de la douleur et du tourment », « l'image de notre gouvernement c'est celle de la ruse et de l'hypocrisie ».

Lire la suite...

Une Iranienne risque la peine de mort pour avoir tué son père incestueux

AFP  04 mars 2007- Une Iranienne risque la peine de mort pour avoir empoisonné son père, qu'elle a accusé de l'avoir violé et mise enceinte, a rapporté dimanche un quotidien iranien.

 La jeune femme de 22 ans, présentée sous son seul prénom de Samira, a tué son père Nasrollah en décembre 2005 en mettant du cyanure dans son jus de fruit, parce qu'il "la violait depuis l'ge de 19 ans", a dit le journal Etemad-Melli.

Lire la suite...

Recherche

Twitter