Actualités

une nouvelle “police des douanes” en Iran

ImageLa télévision d'Etat le 14 février  a rapporté  que le directeur de la sécurité des Forces de Sécurité de l'Etat (FSE) a annoncé la formation d'une "police des douanes" en Iran.

Le directeur de la sécurité des FSE le général Fariborz Behravesh a déclaré : "la police des douanes a pour objectif d'accroître la sécurité des passagers. Dans une première étape, elle touchera 39 villes et s'étendra ensuite à l'ensemble du pays ». 

Lire la suite...

Une femme condamnée à mort en IranTéhéran,

ImageUn tribunal de Téhéran a condamné à mort Tahmineh Danesh, 35 ans, femme kurde arrêtée il y a deux ans pour voir assassiné l'homme qui tentait de la violer.
La peine capitale a été prononcée contre Danesh, en vertu de la Ghessas, la loi du châtiment.

pendaison de quatre hommes à Téhéran et trois personnes dans le sud-ouest de l'Iran

Imagele quotidien Kayhan a rapporté mercredi ,Quatre Iraniens, reconnus coupables d'homicide, ont été pendus à la prison d'Evine à Téhéran.
 Les quatre hommes ont été identifiés par leurs seuls prénoms, Najmedin, Mohammad, Behrouz et Reza
 
Trois personnes ont été exécutées mercredi matin à Ahwaz (sud-ouest de l'Iran) pour une série d'attentats commis en janvier 2006 dans lesquels huit personnes avaient été tuées et 45 blessées, a rapporté l'agence semi-officielle Fars.

Lire la suite...

La police du tourisme : Un nouveau plan répressif sous prétexte de protéger les touristes

L'agence de presse officielle Fars a annoncé le 11 février la création prochaine d'une nouvelle force de police baptisée "la police du tourisme".

Le chef de l'unité de protection de l'Organisation de l'Héritage culturel, le général Abbas-Ali Rohi, a déclaré : "Conformément aux besoins du pays, dans la première phase du plan, j'ai proposé que 2 200 agents de la police du tourisme soient transférés au QG central des forces armées pour assurer la sécurité des touristes." 


 

Lire la suite...

La Résistance iranienne appelle à la libération de Zahra Aligholi, prisonnière politique en Iran

le cinseil national de la résistance Iranienne a publié le communiqué suivant:

 CNRI - La Résistance iranienne appelle les organisations internationales de défense des droits des femmes à faire libérer une prisonnière politique de 62 ans, Mme Zahra Aligholi qui est emprisonnée dans les geôles du régime depuis l'été 2006. Elle avait déjà été, dans les années précédentes, emprisonnée et torturée à deux reprises. La santé fragile de Mme Aligholi en prison est une source de grande inquiétude.


 

Lire la suite...

700. 000 enseignants sous le seuil de pauvreté en Iran

Selon le Quotidien officiel Sarmayeh, 6 février , plus d'un millier d'enseignants ont protesté contre les mesures répressives et leurs conditions de vie misérables devant le Majlis (parlement) du régime.

Ils scandaient "Honte à vous qui prétendez défendre l'égalité", "On n'a jamais vu un Majlis aussi incompétent", et "La fermeture des écoles est notre réponse à l'incompétence du Majlis". Le 25 janvier 2007, une manifestation similaire avait déjà eu lieu au même endroit.


 

Lire la suite...

La peine de mort confirmée pour une jeune peintre en Iran

ImageAKI - Un groupe iranien des droits de l'homme a déclaré le 2 février qu'une cour d'appel de Téhéran avait maintenu la peine de mort de Delara Darabi, 20 ans, accusée d'avoir tué son cousin il y a trois ans alors qu'elle était mineure.

Le 22 janvier, la mère de Delara avait déclaré au quotidien téhéranais Etemad que sa fille avait essayé de se suicider dans la prison d'Evine de la capitale où elle est détenue.

Lire la suite...

Iran : Une campagne internationale permet à une jeune femme d’échapper à la peine capitale

ImageMahabad Fathi, connue sous le nom de Nazanine, jeune femme de 20 ans condamnée à mort en Iran pour avoir tué il y a trois ans un des hommes qui avaient tenté de la violer, elle et sa cousine de 14 ans, pourrait être libérée de prison à Téhéran dès mercredi prochain, grâce à une campagne internationale réussie contre son exécution. 
 

Lire la suite...

Washington dénonce le traitement des minorités en Iran

ImageAFP - Les Etats-Unis ont dénoncé mercredi le traitement des minorités en Iran, et notamment des Azéris, en citant notamment le cas d'un dissident azéri soutenu par Amnesty International, Abbas Lisani.

"Nous sommes profondément préoccupés par la répression persistance du régime iranien contre les minorités ethniques et les groupes religieux d'Iran, notamment les Azéris, les Kurdes, les Bahaïs, les Arabes et les autres", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack.

Lire la suite...

Recherche

Twitter