Actualités

Iran : Le régime des mollahs confirme des lapidations

Trois pendaisons et mort suspecte d'un prisonnier politique à Oroumieh  un des pendus avait 17 ans au moment du délit présumé

CSDHI - Le conseil national de la Résistance iranienne a publié le communiqué suivant :
 Le quotidien officiel Kayhan a écrit le 13 janvier, que Mojtaba R. et M. HA, 24 ans, ont été pendus en public dans la ville de Jahrom (province de Fars).

Selon les informations venant de l'intérieur des prisons du régime, les bourreaux ont également pendu Ahmad Zare’i, 23 ans, qui avait 17 ans au moment du délit présumé, dans la prison de Sanandaj le 25 décembre 2008.

Lire la suite...

Iran : pressions et actes de torture accrus sur les prisonniers politiques

ImageMise en garde contre l'intensification des pressions et des tortures infligées aux prisonniers politiques

CSDHI - Le fascisme religieux au pouvoir en Iran a intensifié ses pressions sur les prisonniers politiques en vue de les briser mentalement.

Un détenu politique, M. Mansour Rodpour, a été transféré la semaine dernière en isolement dans la section 8 de la prison de Gohardacht à Karaj (près de Téhéran). Le mois dernier, il avait subi l'isolement dans la section 1 de la prison, appelé « fourrière ». Ayant été violement torturé, il a désormais du mal à marcher, et reste sous le contrôle des gardiens de la révolution des mollahs. Il n'est pas non plus autorisé à parler aux autres prisonniers.

Lire la suite...

Iran: condamnation d'un activiste kurde à 20 ans de prison (presse)

CSDHI - Un activiste kurde iranien, Jabraïl Kosravi, a été condamné à 20 ans de prison et un exil intérieur à Bandar Abbas (sud) pour appartenance à un parti politique illégal, a rapporté mardi le quotidien Etemad Melli.

"Jabraïl Kosravi, originaire de Sanandaj (Kurdistan iranien), avait été arrêté au début de l'année iranienne (mars 2008). Il a été condamné à cette peine par le tribunal révolutionnaire de Sanandaj pour appartenance à un parti politique illégal", rapporte le quotidien.

Le journal ne précise pas le nom du parti politique en question et la date de la condamnation.
Les partis politiques kurdes sont interdits par le pouvoir iranien.

Iran: l'étudiante irano-américaine Echa Momeni interdite de quitter le pays (justice)

ImageCSDHI - L'étudiante irano-américaine Echa Momeni, détenue pendant un mois fin 2008 pour atteinte à la sécurité nationale, est interdite de quitter l'Iran, a déclaré mardi le porte-parole de la justice, Alireza Jamshidi, lors d'un point de presse.

"Son passeport lui avait été remis mais une autre affaire est apparue et cela va prendre encore un mois" pour enquêter, a dit Jamshidi, en expliquant que Echa Momeni "a été de nouveau interdite de sortir du pays".
L'étudiante, qui réside aux Etats-Unis, avait été arrêtée le 15 octobre à Téhéran par des hommes en civil se présentant comme des policiers de la route.

Lire la suite...

Iran: la justice confirme que deux hommes ont été lapidés (porte-parole)

ImageCSDHI - Le pouvoir judiciaire iranien a confirmé mardi que deux hommes avaient été exécutés par lapidation à la fin décembre dans le nord-est du pays, en contravention avec une directive suspendant ce genre de peine.

"Comme vous l'avez vu dans la presse, il y a eu trois lapidations à Mashhad. Ils (les condamnés) étaient accusés d'adultère, c'est-à-dire de relation avec une femme mariée", a dit le porte-parole du pouvoir judiciaire Ali Reza Jamshidi.

Ce dernier a aussi confirmé les informations, révélées dimanche par le quotidien Etemad Melli, selon lesquelles deux des condamnés étaient morts alors que le troisième avait eu la vie sauve en réussissant à s'extirper du trou dans lequel il était enterré jusqu'à la taille.

Lire la suite...

Iran : Le régime des mollahs pend un jeune, mineur au moment des faits

ImageCSDHI - Un jeune homme a été pendu à la sinistre prison d'Evine à Téhéran, ont rapporté les sources de la Résistance en Iran, le 9 janvier. Il avait 17 ans au moment des faits.

L’appareil judiciaire des mollahs s'est efforcé d’éviter toute fuite sur cette exécution. Le jeune a passé six ans en prison avant d'être pendu. Le corps a été restitué à sa famille.

En septembre, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) avait exprimé sa grave préoccupation face à la situation en Iran. Rupert Colville, avait déclaré à la presse que « le 27 juillet, par exemple, on rapporte 29 exécutions. Un mois plus tard, le 28 août, l’exécution de cinq autres personnes, dont une femme, a été signalée. En tout, plus de 220 personnes, dont six mineurs délinquants, auraient déjà été exécutées en Iran cette année. »

Lire la suite...

Iran : deux pendaisons publiques

ImageCSDHI - Deux Iraniens ont été pendus en public à Jahrom (sud de l’iran), a rapporté aujourd'hui le quotidien Kayhan.

Il s’agit de Mojtaba R., et de  Mh. A., âgé de 24 ans.

Iran : arrestation de quatre étudiants pour "insultes aux autorités" (journal)

ImageCSDHI - Quatre étudiants ont été arrêtés dans la ville de Shiraz, dans le sud de l'Iran, pour insulte aux autorités, a rapporté lundi la presse iranienne.
"Ces étudiants ont insulté le régime et les autorités les 6 et 7 décembre dernier lors de la journée de l'étudiant", a déclaré le procureur révolutionnaire de Shiraz, Jaber Banshi, cité par le quotidien ultraconservateur Kayhan.

"Un ordre judiciaire a été immédiatement émis et ils ont été arrêtés", a-t-il affirmé, ajoutant qu'après la fin de l'enquête les quatre étudiants seront libérés sous caution.
Selon Kayhan, des étudiants ont tenu "un rassemblement illégal" lors de la journée de l'étudiant.

Lire la suite...

Iran : Deux hommes lapidés à mort pour adultère

ImageCSDHI - La lapidation est officiellement suspendue depuis six ans en Iran. Mais la presse de Téhéran rapporte ce diamnche, la mise à mort, à coup de pierre, de deux hommes accusés d'adultère. Cela se serait passé dans le nord-est du pays à la fin du mois dernier. Un groupe d'avocats iraniens mène campagne depuis des années pour exclure la lapidation du code pénal.

Selon le journal, les deux hommes ont été lapidés à la fin du mois de décembre dans la ville de Mashhad. L’exécution par lapidation s’est déroulée dans le cimetière de Behesht Reza.

 

Lire la suite...

Iran : trois exécutions dont celle d’un mineur au moment des faits

ImageCSDHI - Le régime des mollahs a pendu à la prison centrale de Sanandaj un jeune qui avait 17 ans au moment des faits. Il s’appelait de Hamid Zare’i. Il s’agit du huitième condamné adolescent exécuté cet année.

Par ailleurs, deux autres prisonniers ont été pendus à la prison de Zahedan dans le sud-est. Ils s’appelait Bahador Narou’i et Jalal Akbar Jom’eh Al-Bouchi.

C’est le journal Keyhan et le site étudiant Amir Kabir du 10 janvier qui rapportent ces nouvelles.

Recherche

Twitter

RT @UNHumanRights: UN experts call on #Iran to halt the execution of Abolfazl Chezani Sharahi, who was sentenced to death at age 15. He's d…

csdhi.org