Actualités

Iran : Les mollahs donnent raison à des tueurs en série

Le journal gouvernemental Etemad a publié le 15 avril les aveux d'une bande de criminels jugés puis acquittés pour des meurtres en séries dans le sud-est de l'Iran, à Kerman. Ils ont sauvagement assassiné deux femmes et trois hommes.

Mais qui étaient ces assassins ?  Il s'agissait de gardiens de la révolution et des miliciens du Bassidj du régime. Voici leur récit :

 

Lire la suite...

Iran: le chef du syndicat des enseignants arrêté

AFP - Le chef du syndicat des enseignants, Ali Akbar Baghani, a été arrêté lundi matin, a rapporté mardi le quotidien réformateur Etemad Melli, alors que les enseignants protestent contre leurs conditions de travail.

Lire la suite...

Vague d’arrestations dans le sud-ouest de l’Iran

ImagePour la date anniversaire de la répression de la minorité ethnique arabophone de la province du Khouzistan dans le sud-ouest de l'Iran, les gardiens de la révolution ont procédé à de très nombreuses arrestations à Ahwaz, la capitale provinciale.


Les arrestations ont eu lieu dans le secteur de Hamidieh. Vendredi 13 et samedi 14 avril, plus de 150 personnes, en majorité des jeunes, ont été arrêtées.

Protestations étudiantes dans le nord de l’Iran

ImageIran Manif - Les étudiants de l'université de Mazandaran dans le nord de l'Iran se sont rassemblés le 15 avril pour protester contre leurs conditions déplorables d'études. Les services de sécurité ont voulu minimiser l'incident en affirmant à l'agence de presse ISNA qu'ils ne dépassaient pas plus de « 12 ou 15 personnes ». Les étudiants ont réagi en publiant cette photo.

La première prison d’Iran a un nouveau patron

ImageTéhéran, 17 avril - La prison iranienne la plus connue, la centrale d'Evine à Téhéran, a désormais un nouveau directeur. Farjollah Sedaghat a pris ses fonctions lundi, selon l'agence de presse officielle ILNA.

Lire la suite...

Iran : De nouvelles prisons font craindre davantage de répression

ImageUne nouvelle prison avec la capacité de 6000 personnes sera terminée à Téhéran avant la fin de l'année, a déclaré Mohammad Ali Zanjirehi, directeur de la construction des prisons au ministère de la justice iranien. 

Actuellement 10.000 prisonniers dans la capitale sont détenus dans deux prisons ; la plus connue Evine et celle de Radja'ï Chahr, dans la banlieue de Téhéran. « La nécessité de nouvelles prison », a déclaré Mohammad Ali Dadkhah, un avocat de nombreux prisonniers politiques "ne promet rien de nouveau et nous fait penser que le gouvernement va les remplir avec un nombre croissant d'opposants. » 

 

Lire la suite...

Deux nouvelles condamnations à mort en Iran

Iran Manif  - Le système judiciaire des mollahs a condamné à mort deux jeunes prénommés Hassan et Massoud à Téhéran, indique quotidien officiel Iran du 10 avril 2007.

Il faut rappeler que la résistance iranienne, dans un communiqué intitulé « trois prisonniers pendus dans la ville d'Arak », a demandé aux autorités de l'ONU de condamner la montée des exécutions en Iran et de rétablir le contrôle international sur la situation catastrophique en Iran.

Des troubles dans l’ouest de l’Iran

ImageLundi 9 avril, des centaines de protestataires en colère ont pris d'assaut la branche régionale du ministère de la justice des mollahs et des postes de police de Marivan (dans l'ouest de l'Iran), dans la province du Kurdistan.

Lire la suite...

La britannique libérée par les Iraniens affirme avoir reçu des menaces de mort

ImageAFP - Faye Turney, la seule femme du groupe de quinze marins britanniques capturés par l'Iran, déclare que ses ravisseurs l'ont déshabillée, lui ont menti et suggéré qu'elle ne reverrait plus jamais son enfant, dans une interview publiée lundi par le tabloïde le Sun.

Au lendemain de la levée accordée par le ministre de la Défense de l'interdiction, de rigueur pour son personnel d'active, de conclure des accords financiers avec des médias, Faye Turney, mère de famille de 26 ans, révèle au quotidien britannique les railleries et les menaces de mort subies durant sa détention.

Lire la suite...

Iran : Trois prisonniers pendus à Arak

ImageDimanche08 avril 2007  , les bourreaux des mollahs ont pendu trois prisonniers identifiés comme étant Bahram Salehi, Mohammad Reza Salehi et Majid Hossein-Abdi dans la ville d'Arak, au centre de l'Iran, a annoncé l'agence de presse officielle IRNA.

Le régime des mollahs a accru la répression en adoptant des mesures comme davantage de torture et d'exécutions pour réprimer les émeutes et les manifestations.

Recherche

Twitter