Actualités

Une amputation publique en Iran

ImageIran Focus, 14 avril - Un jeune homme en Iran s'est fait amputé hier de la main droite et du pied gauche, rapportait un quotidien officiel.

Le jeune, nommé Mohammad B., est incarcéré à la prison Karoun de la ville d'Ahwaz dans le sud-ouest du pays. Le journal Hanbastegui écrivait qu'il serait amputé aux premières heures de la matinée du 13 avril.

Le régime iranien a été condamné 51 fois par les Nations Unies pour l'ampleur de ses violations des droits de l'homme.

 


 

Deux meurtriers ont été pendus en Iran (presse)

ImageAFP, Téhéran, 13 avril - Deux Iraniens ont été pendus dans la prison de Yassouj (sud-ouest) pour le meurtre de trois personnes lors d'une rixe, a rapporté mercredi le quotidien Hambastegui.
Hatam Jarideh Kish, 38 ans, et Ali Fath Hemati, 50 ans, ont été exécutés lundi pour avoir tué deux hommes et une femme en 1997 au cours d'une bagarre dans un village de la province de Kohkilouyeh et Boyerahmad, a indiqué le journal.
Ces pendaisons portent à onze le nombre d'exécutions depuis le début de l'année, selon un décompte tenu par l'AFP à partir de témoignages et d'informations de presse.

Lire la suite...

Un jeune de 17 ans sera pendu à Ispahan samedi matin

ImageIran Focus, 13 avril - Le quotidien officiel Iran a rapporté aujourd'hui qu'un père et son fils de 17 ans ont été condamnés à mort. Moussa Ali-Mohammadi sera pendu en public à Ispahan, dans le centre de l'Iran, samedi, et son fils de 17 ans Rassoul sera pendu en même temps dans la prison d'Ispahan. Les deux prisonniers recevront 74 coups de fouets avant d'être exécutés.

Le quotidien officiel Hambastegui a rapporté aujourd'hui que deux hommes, identifiés sous les noms de Hatam Jarideh Kich, 38 ans, et Ali Fath Hemati, 50 ans, avaient été pendus lundi dans la prison de Yassoudj, dans le sud-ouest de l'Iran.

 

Lire la suite...

Un médecin iranien témoigne du martyre de la journaliste Zahra Kazemi

ImageLe Monde, 11 avril - Nez fracturé, crâne fendu, doigts cassés, ongles arrachés, orteil "en bouillie", vagin "complètement lacéré" témoignant d'un "viol brutal" : Shahram Aazam, ancien médecin à l'hôpital militaire de Baghiatollah à Téhéran, n'a pas épargné les oreilles sensibles, en racontant à la télévision, en direct d'Ottawa, les horreurs révélées par le corps de la photo-journaliste irano-canadienne Zahra Kazemi.

C'était le 26 juin 2003, aux urgences de l'hôpital, quatre jours après l'arrestation brutale de Zahra Kazemi lors d'une manifestation où elle prenait des photos. "Pour la première fois, je voyais un cas de torture" a dit le médecin, nouvellement réfugié au Canada.

 

 

Lire la suite...

Un garçon de 13 ans tué par les forces de sécurité en Iran lors d’affrontements

ImageIran Focus, 11 avril - La ville de Mahabad (dans la province du Kurdistan) a été placée de facto sous la loi martiale après trois jours de troubles et de nombreux affrontements entre la population et les forces de sécurité, qui ont fait une jeune victime de13 ans.

L'adolescent a été tué par un agent de sécurité qui l'a matraqué sur la tête, selon des témoins oculaires.

Les affrontements antre les protestataires et les forces de sécurité à Mahabad ont éclaté mercredi soir mais ont atteint leur apogée dans la nuit de jeudi à vendredi.

Lire la suite...

Un prisonnier politique sur le point d’être exécuté en Iran

ImageIran Focus, 11 avril - La cour suprême de la dictature religieuse a confirmé la peine de mort d'un prisonnier politique de longue date, rendant son exécution imminente.

Hodjat Zamani, 29 ans, est emprisonné depuis l'an 2000 à la funeste prison d'Evine pour appartenir au principla groupe d'opposition, les Modjahedines du peuple d'Iran (OMPI).

Après avoir été violemment torturé à la funeste prison d'Evine, Hodjat Zamani s'est échappé et a réussi à rejoindre la Turquie. Mais il a de nouveau été arrêté et livré aux agents du ministère des renseignements et de la sécurité (VEVAK). Il a été renvoyé en Iran où Amnesty international a rapporté qu'il avait à nouveau été soumis à des tortures.

 

Lire la suite...

Des officiers des gardiens de la révolution arrêtés pour prostitution d’enfants en Iran

ImageIran Focus, 11 avril - Des autorités gouvernementales et des officiers de la sécurité ont été arrêtés durant des coups de filets dans au moins cinq maisons servant de bordels dans la ville de Néka et ses environs, dans le nord de l'Iran.

Les descentes, menés ces deux dernières semaines, ont démantelé plusieurs réseaux de prostitutions enfantines en maisons closes. De nombreuses filles, à peine âgées de 13 ans, étaient forcées de se prostituer par ces bandes.

Des officiers des forces de sécurité de l'Etat (SSF) et des commandants du corps des gardiens de la révolution, les pasdarans, ont aussi été arrêtés dans les bordels.

 

Lire la suite...

Un pasteur va comparaître devant un tribunal religieux en Iran

ImageIran Focus, 9 avril - Le quotidien américain Christian Post, rapportait le 5 avril dernier « qu'un pasteur des Assemblées de Dieu arrêté il y a sept mois avec plus de 80 autres hommes d'Eglise, sera jugé d'ici neuf jours.

« Le chrétien iranien Hamid Pourmand, arrêté le 9 septembre dernier, comparaîtra devant un tribunal islamique entre les 11 et 14 avril. Selon une dépêche publiée aujourd'hui par l'agence Compass Direct news, ce pasteur de 47 ans est accusé d'apostasie et de prosélytisme pour convertir des musulmans à la chrétienté. Une date précise du procès n'a pas été donnée.

Lire la suite...

Il y aurait eu des preuves de torture dans le dossier judiciaire de Zahra Kazemi

ImageIran Focus, 4 avril - Après les révélations d'un médecin iranien réfugié au Canada affirmant que la photo journaliste canadienne Zahra Kazemi, a bien été tuée sous la torture à la prison d'Evine de Téhéran en été 2003, les autorités iraniennes ont nié en bloc ses affirmations. Or, dans leur empressement d'occulter cette tragique affaire, elles ont fait appel à deux avocats de la mère de la victime pour rejeter les déclarations de ce témoin capital. Malheureusement, les avocats laissent entendre que le médecin avait raison.

 

Lire la suite...

Ottawa s'engage à obtenir justice

ImagePresse canadienne, 31 mars - Sa position renforcée par le témoignage du médecin iranien qui a examiné la photo-journaliste Zahra Kazemi à son arrivée dans un hôpital, le gouvernement canadien s'est engagé, jeudi, à poursuivre ses démarches pour s'assurer que justice soit rendue et que l'Iran punisse les responsables de la mort de la Canadienne.

Lire la suite...

Recherche

Twitter