Campagnes

#1988Massacre
Mettre fin à l'impunité des responsables des crimes contre l'humanité en Iran

Exécutions

#StopExecutionsIran
Près de 1000 exécutions en 2015. Ensemble nous pouvons y mettre fin

Répression

Ce dont la presse ne parle jamais mais qui fait le quotidien des Iraniens

1988 massacre Iran

Massacre  de 1988

Nouvelles et activités sur l'appel à la justice pour les 30.000 prisonniers politiques exécutés en Iran en 1988

 

DERNIERES NOUVELLES

Iran : Une condamnation à mort et trois longues peines de prison

CSDHI - Trois prisonniers sunnites dans la prison centrale d'Ourmia ont été condamnés à passer un to...

Iran : Deux activistes politiques arrêtés pour « diffusion la propagande contre le gouvernement » sur Internet

CSDHI – Le responsable de la justice d'Isfahan a annoncé l'arrestation de deux citoyens pour « diffu...

Iran : Le représentant de Khamenei exige que tout le monde s’oppose au "voile inapproprié"

CSDHI - Le représentant de Khamenei à Mashhad a déclaré le 26 juin que la liberté sur revient à donn...

Iran : un plan pour confronter les femmes dans le nord de l'Iran

CSDHI - La Force de sécurité de l’Etat, la SSF, va lancer un plan sur la route de Karaj-Chaloos pour...

Gérard Deprez : 265 eurodéputés condamnent les violations des droits de l'homme en Iran

YouTube, Interview de Gérard DEPREZ – « Je veux vous annoncer que 265 députés européens parmi lesque...

Le problème de drogue de l'Iran : les toxicomanes ont « plus que doublés » en six ans

BBC News - L'opium, principal ingrédient de l'héroïne, représente la plus grande partie de la consom...

Vente d’organes en Iran - des reins jusqu’au foie - pour une bouchée de pain

CSDHI – Au sud de la place Vali-Asr en face du palais de la justice de la capitale iranienne, il y a...

Iran : Quatre combattants Komala kurdes tués par les Pasdarans

CSDHI – Les Pasdarans ont annoncé qu'ils ont identifié et tué trois membres du parti kurde iranien K...

Des années après l'exécution d'une femme enceinte, sa tombe a été profanée en Iran

CSDHI – Le régime des mollahs en Iran a peur des résistants longtemps après leur mort. Dans les anné...

Amnesty International : L'activiste iranien emprisonné Omid Alishenass doit être libéré

Amnesty International - Le défenseur iranien des droits humains Omid Alishenass est détenu dans la p...

Un prisonnier politique maintenu en prison malgré la fin de sa peine en Iran

CSDHI - Le prisonnier politique Ali Moezi n'a toujours pas été libéré malgré l’expiration de sa pein...

Un homme a été pendu en public à Darab en Iran

CSDHI - Un homme a été pendu en public le 21 juin devant l’immeuble Silo de la ville de Darab, en Ir...

CSDHI – Les femmes ne sont pas autorisées à porter des chapeaux cet hiver, selon le règlement annoncé par « la police des moeurs » du régime des mollahs.

Le chef de la police des moeurs, le colonel Mohammad-Massoud Zahédian, a déclaré : « C’est indécent que les femmes portent des chapeaux. »

« Le chapeau ne pourra certainement pas être considéré comme un voile complet pour les femmes », a-t-il affirmé.

« Le fait que les femmes portent des chapeaux est un spectacle nuisible pour la chasteté publique », a ajouté ce colonel dont les déclarations ont été publiées par le site Internet officiel de la police du régime iranien.

Depuis la mise en application du « plan de sécurité publique », imposé pour la première fois en 2007, le régime des mollahs a multiplié les avertissements sur la tenue vestimentaire des femmes Depuis lors, chaque année plusieurs milliers de femmes sont arrêtées en Iran par les agents du Comité « de promotion de la vertu et de prévention du vice ».

À la fin du mois d’octobre, dans plusieurs villes en Iran il y a eu des protestations publiques massives contre une série d’attaques à l’acide perpétrées par des gangs parrainés par le régime iranien et visant des jeune-filles « mal-voilées ».

En novembre, plusieurs jeune-filles, notamment cinq filles étudiantes à l’université, ont été poignardées à Jahrom (ville située au sud de l’Iran).

L’agresseur a déclaré qu’il a fait ce geste après avoir entendu un mollah selon qui la religion autorise d’attaquer les femmes mal-voilées. Il a ajouté qu’il a fait cela pour « empêcher le vice ».

Cette nouvelle interdiction pour les femmes de porter des chapeaux coïncident avec une loi récemment votée au parlement des mollahs qui autorise les Bassidjis (les forces paramilitaires du régime) de faire appliquer les lois intitulées « Promotion de la vertu et prévention du vice ».

Durant les 35 années de son règne, les seuls apports du régime misogyne des mollahs pour les femmes iraniennes ont été : la violence institutionnalisée, les discriminations et la répression incessante contre les femmes.

Le attaques odieux au couteau et à l’acide visant les femmes sont les réactions d’un régime aux abois face aux contestations populaires croissantes, face au mouvement des femmes et face à l’état explosif de la société.

Twitter