Publié le : 28th décembre 2015

palmeraie iranCSDHI – Au Kouzistan, dans le sud-ouest de l’Iran, les palmeraies de dattiers sont en danger. Les eaux de la rivière Jarahi baissent en raison de prélèvement important en amont et son taux de salinité s’élève, à cause de ruissellement des terres alentours.

Le fait est que la production de dattes est de 60% inférieure à celle de l’an dernier. Les palmeraies représentent 13.500 hectares et les agriculteurs de la région durement touchés n’ont personne vers qui se tourner. Le fleuve Karoun de cette région, il y a peu très fertile, est ausssi au plus bas niveau dû au détournement de ses eaux par les autorités qui n’ont aucune politique en la matière.

palmeraie iran 3

Nouvelles associées