Publié le : 2nd juillet 2020

exécution iranCSDHI – L’exécution d’un prisonnier baloutche condamné au talion pour homicide prémédité s’est déroulée à la prison d’Iranchahr, une ville de la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran.

Selon la campagne des activistes baloutches, le matin du mardi 1er juillet 2020, la peine de mort d’un prisonnier baloutche a été appliquée dans la prison d’Iranshahr. Le prisonnier, dont l’identité a été vérifiée comme étant Vahid Mirbaloch-Zehi, a été emprisonné pendant 10 ans pour « homicide prémédité » et il était détenu à la prison d’Iranchahr.

L’exécution de ce prisonnier n’a pas été annoncée par les médias officiels du régime iranien ou par des sources officielles, même au moment où cette nouvelle a été préparée.

Selon le compte-rendu annuel d’Iran Human Rights, au moins 225 des 280 personnes exécutées en 2019 ont été accusées de « meurtre avec préméditation ».

Comme il n’y a pas de distinction légale entre le meurtre et l’homicide involontaire, qu’il soit volontaire ou involontaire en Iran, les personnes accusées de « meurtre avec préméditation » seront condamnées à la peine de mort, indépendamment de l’intention (mens rea) et des circonstances.

Source : Iran Human Rights

Nouvelles associées