Publié le : 5th août 2020

Iran execution of women iranCSDHI – Une jeune femme a été exécutée le 2 août 2020 dans la prison centrale de Mashhad en Iran, ont rapporté aujourd’hui les médias officiels iraniens.

La femme identifiée uniquement par son prénom, Mehri, avait déjà passé six ans dans le couloir de la mort.

Selon le quotidien public Khorasan, la femme exécutée a été accusée du meurtre de son mari.

Avec cette exécution, le nombre total de femmes exécutées pendant le mandat de Rouhani atteint le nombre de 106. C’est la troisième exécution de femmes en 2020 qui a été annoncée par les médias officiels.

L’Iran a le taux le plus élevé d’exécutions par habitant.

Les registres de l’Iran Human Rights Monitor indiquent qu’un total de 273 exécutions ont eu lieu en Iran en 2019, dont 16 femmes et 9 mineurs.

Ces informations sont basées sur les nouvelles et les informations publiées dans les médias officiels en Iran, les militants des droits humains et d’autres sources fiables en Iran. Néanmoins, les chiffres réels sont nettement plus élevés, car la plupart des exécutions en Iran sont effectuées secrètement sans que personne ne le sache, sauf ceux qui les pratiquent.

Selon le dernier compte-rendu annuel d’Amnesty International, publié en avril 2020, environ un tiers des exécutions dans le monde ont lieu en Iran. Amnesty International a classé l’Iran comme « le deuxième pays le plus prolifique en matière d’exécutions » en 2019.

Source : Iran HRM