Publié le : 12th août 2020

exécution pendaison iranCSDHI – Trois prisonniers accusés de trafic de drogue, qui se trouvaient dans le couloir de la mort, ont été exécutés à la prison centrale de Qom mardi et mercredi de la semaine dernière.

Selon Iran Human Rights, deux des prisonniers ont été exécutés à la prison centrale de Qom le mardi 4 août. Leurs identités ont été établies : Abolfazl Bigzadeh, environ 25 ans, et Rouhollah Sabzi, environ 30 ans.

Une source bien informée a déclaré à IHR : « Ces deux prisonniers ont été arrêtés en février/mars 2009, accusés de transporter plus de 100 kg de stupéfiants sous forme de méthamphétamine et d’héroïne, et ils ont été condamnés à mort ; ils étaient en prison depuis lors. »

La source a ajouté : « La drogue a été trouvée cachée sous le siège arrière de la voiture, dont ils ont dit ne rien savoir et que quelqu’un d’autre avait planqué la drogue et qu’elle ne leur appartenait pas. Mais le tribunal n’a pas accepté leurs déclarations et ils ont, tous les deux, été condamnés à mort. »

Un troisième prisonnier a été exécuté dans la même prison le mercredi 5 août. Son identité a été établie comme étant Ali Farajnia, également condamné à mort pour trafic de stupéfiants. Il aurait été arrêté et condamné à mort pour avoir « transporté 90 kg de méthamphétamine. »

IHR avait précédemment fait état de l’exécution de Jaffar Tayebi à la prison centrale de Qom, le 4 août, ce qui, avec la nouvelle de l’exécution des trois prisonniers susmentionnés, porte à 4 le nombre d’exécutions à la prison centrale de Qom au cours des deux jours.

Au moment de l’exécution, la nouvelle de l’exécution des quatre hommes n’a pas été annoncée par les autorités ou les médias nationaux en Iran.

Il convient de noter que le bâtiment situé dans la prison centrale de Qom abrite environ 2 500 prisonniers accusés d’ « infractions liées à la drogue », et certains se trouvent dans le couloir de la mort.

Source : Iran Human Rights