Publié le : 26th octobre 2020
exécution iran

Shahram Takhsha est mort

CSDHI – Le régime religieux d’Iran a exécuté un prisonnier condamné à qisas (la loi du Talion). Il l’a accusé de « meurtre prémédité au cours d’un vol à main armée. »

Exécution d’un jeune homme à Sanandaj

L’exécution a eu lieu le mercredi 21 octobre 2020 dans la prison centrale de Sanandaj. Le prisonnier, s’appelait Shahram Takhsha. Il était âgé de 28 ans. Il se trouvait dans le couloir de la mort en attendant sa pendaison. Le régime l’avait accusé de « meurtre avec préméditation au cours d’un vol à main armée. »

Le régime condamne son frère à 40 ans de prison pour complicité

Auparavant, une source bien informée avait déclaré à IHR : « Les forces répressives iraniennes ont arrêté Shahram Takhsha, il y a deux ans et onze mois pour meurtre au cours d’un vol à main armée avec son frère Shahriyar. Elles ont arrêté Shahram blessé par balle dans la jambe. Le régime l’a condamné à mort en tant que principal accusé. Il a condamné son frère à 40 ans de prison pour complicité. »

IHR avait rapporté que les autorités carcérales ont transféré Shahram en isolement en vue de son exécution, dimanche.

L’agence de presse HRANA, la première à publier la nouvelle, a écrit sur l’état de santé de Shahram Takhsha : « Les agents du régime ont blessé par balle Shahram Takhsha lors de son arrestation. Il était depuis lors en prison sans aucun soin médical jusqu’à ce qu’il soit emmené en boitant pour son exécution, ce matin. »

Au moment de la publication, les médias officiels nationaux ou les autorités en Iran n’ont pas annoncé l’exécution de ce prisonnier.

Source : Les Activistes des droits de l’homme en Iran, Organisation des droits de l’homme en Iran, le  21 octobre 2020

Nouvelles associées