Publié le : 16th décembre 2020

forces-de-la-securite-iranCSDHI – Selon le site web Kurdistan Media, la police a tiré sur un homme à Mahabad, dans la province d’Azerbaïdjan au nord-ouest de l’Iran. L’homme s’appelait Saleh Mohammadi Aghdam et il est mort.

Descente policière meurtrière

Le 13 décembre, la police a fait une descente dans le quartier de Kani Soufi Rashid à Mahabad pour arrêter une personne. Ils ont attaqué l’une des maisons du quartier et ont ouvert le feu.

Nous ne disposons d’aucune information sur les personnes que la police recherchait. Cependant, Saleh Mohammadi, un boulanger qui se trouvait près du lieu de la fusillade, a été tué par balle. Les agents de police ont également blessé plusieurs autres personnes.

Il y a eu un autre incident, cette fois dans la province du Sistan-Baloutchistan, au sud-est du pays. Les forces de sécurité ont renversé une femme baloutche de manière sauvage et l’ont tuée.

Une femme qui manifestait est tuée

Selon le site web Kurdistan Media, des femmes de la ville de Rasek manifestaient pour empêcher la police de confisquer les véhicules que les habitants utilisaient pour transporter du carburant. La police a attaqué les femmes en pénétrant en voiture dans leur rassemblement. Les forces iraniennes ont blessé une femme qui s’appellait Khadijeh Dahani lors de l’attaque. Malheureusement, elle est morte sur le chemin de l’hôpital.

Ce n’est pas la première fois que les forces de sécurité tuent des Baloutches. Le prétexte avancé est d’empêcher la contrebande de carburant vers le Pakistan. En raison du manque d’emplois sur place, beaucoup tentent de transporter du carburant vers le Pakistan. c’est leur seule source de revenus.

Le 16 octobre, les forces du régime iranien ont tué un Baloutche identifié comme Mohammad Rostamzadeh. Il a reçu une balle dans l’estomac. Un autre homme du nom d’Ali Ashournia a été blessé à la jambe par un tir non autorisé d’une force navale sur leur bateau.

Source : Iran News Wire

Nouvelles associées