Publié le : 26th mars 2021

pendaison iran

CSDHI – À l’heure où nous écrivons ces lignes, les médias nationaux ou les autorités iraniennes n’ont pas signalé les exécutions des deux prisonniers.

Le régime a pendu Asef Taghinejad à la prison de Tabriz

Les agents du régime ont procédé à l’exécution du prisonnier nommé Asef Taghinejad, condamné à qisas (châtiment en nature) pour meurtre. La pendaison a eu lieu à la prison centrale de Tabriz.

Selon l’agence de presse Hrana, l’exécution a eu lieu dans la matinée du 8 mars. Le prisonnier était originaire du village d’Aruq, dans la province d’Azerbaïdjan oriental, qui avait été condamné à qisas (châtiment en nature) pour meurtre.

Asef Taghinejad était en prison pour meurtre depuis 28 mois. Il n’a pas pu recevoir une dernière visite de sa famille, conformément à la loi iranienne.

Étant donné qu’aucune distinction juridique n’est faite entre le meurtre et l’homicide involontaire, qu’il soit volontaire ou involontaire en Iran, les personnes inculpées de « meurtre avec préméditation » sont condamnées à la peine de mort, quelles que soient l’intention et les circonstances.

Le régime exécute le prisonnier Hossein Akchin à Ardabil

Les mollahs iraniens ont également exécuté un prisonnier, condamné à un qisas (châtiment en nature) pour meurtre.

Selon Iran Human Rights, les agents carcéraux ont pendu l’homme dans la prison centrale d’Ardabil le 14 mars. On l’avait récemment transféré de la prison de Meshgin Shahr à la prison centrale d’Ardabil pour son exécution.

Son identité a été établie. Il s’appelait Hossein Akchin. Il avait environ 35 ans. Selon des sources informées, les forces du régime l’ont arrêté pour meurtre il y a environ six ans. Il était en prison depuis.

Source : IHR

Nouvelles associées