Publié le : 19th septembre 2015

Libérez Active Imageles 36 otages d’Achraf!

Depuis un mois le sit-in, à l'appel du CSDHI, continue en faveur du camp d'Achraf et pour faire libérer 36 de ses résidents, membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran, détenus illégalement en otage par les forces irakiennes qui occupent le camp.
Malgré le jugement du tribunal de Khalis, confirmé par le  procureur, la police irakienne refuse de les remettre en liberté, sur instruction du Premier ministre Nouri Maliki.
Les 36 otages ainsi que des centaines d'Iraniens dans le camp et à travers le monde sont en grève de la faim depuis près d'un mois pour exiger leur libération et le retrait des forces irakiennes du camp. L'état de santé de beaucoup d'entre eux est critique.

Une manifestation est organisée aujourd'hui 29 août sur le Parvis des droits de l'Homme, au Trocadéro, en présence des familles de résidents d'Achraf.
Le point sera fait sur la situation dans la camp. 

Samedi 29 août :

Parvis des droits de l’Homme,

place du Trocadéro,

de 17h à 19h

CSDHI
Le 29 août 2009

Rappel des faits :
Les forces armées irakiennes ont mené les 28 et 29 juillet, une attaque sanglante en coordination avec le régime de Téhéran, contre les opposants iraniens du camp d’Achraf en Irak. 3500 membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) résident dans ce camp depuis une vingtaine d'année.

11 résidents d’Achraf ont trouvé la mort suite à l'assaut des forces irakiennes, et plus de 500 ont été blessés. 36 personnes arrêtées risquent l'extradition vers l'Iran où elles seraient torturées et exécutées. Pourtant les résidents d’Achraf jouissent d’une protection garantie par la 4ème convention de Genève : ils ne peuvent être déplacés contre leur gré.