Publié le : 19th septembre 2015

Selon les informations reçus d'Iran, plus de 4000 personnes des villes d'Ilam et Haft-ImageTchechmeh dans l'ouest du pays ont commémoré la mort en héro de Hodjat Zamani, prisonnier politique Moudjahidine, exécuté il y a un an par le régime des mollahs.

Cette cérémonie du souvenir a dû être organisée par des amis et des concitoyens, les autorités ayant formellement interdit à la famille Zamani la moindre réunion à cet effet. 

La participation massive malgré la répression absolue qui touche la région d'Ilam, avec des personnes venant même d'endroits très reculés, est significative du respect et de la solidarité de la population à ses héros.

Les participants ont rendu un hommage solennel à ce grand Moudjahidine et à ses deux frères, eux aussi exécutés. Beaucoup ont prêtés serments de continuer sur cette voie. Les portraits des trois martyrs ont été déposés dans une chapelle ardente qui s'est rapidement remplie de fleurs.

Dès les premières heures, la police secrète de la région d'Ilam a envoyé sur place des agents en civil pour contrôler et tenter de mettre fin à la cérémonie. Mais devant la foule imposante, le ministère des renseignements a dû reculer craignant de déclencher une émeute.

La famille Zamani qui a donné trois martyrs à la Résistance iranienne jouit d'un très grand respect dans la région d'Ilam. Le régime des mollahs et son ministère des renseignements redoutent cette popularité et c'est pourquoi jusqu'à présent ils ont refusé de rendre le corps d'Hodjat à sa famille. « Nous ne vous permettrons pas de faire de sa tombe un lieu de pèlerinage », ont-ils répondu aux parents venus réclamer le corps de leur enfant.