Publié le : 16th décembre 2020

L’américain Robert Levinson est probablement mort

CSDHI – Cette image fournie par le Federal Bureau of Investigation montre une photo de l’ancien agent du FBI Robert Levinson, qui a disparu sur l’île de Kish, en Iran, le 9 mars 2007.

Les États-Unis ont engagé leur première action publique contre l’Iran pour la disparition d’un Américain sur une île iranienne en 2007. Ils ont sanctionné deux agents des services du renseignement iranien qu’ils ont identifiés comme directement responsables de l’enlèvement et de la mort probable de l’agent du FBI à la retraite, Robert Levinson.

Dans une déclaration faite lundi, le Département du Trésor américain a désigné les agents iraniens sanctionnés. Il s’agit de Mohammad Baseri et Ahmad Khazai. Il les a décrits comme des responsables « de haut rang » du ministère iranien du renseignement et de la sécurité (MOIS).

Un haut fonctionnaire américain a déclaré aux journalistes lors d’une conférence téléphonique qu’il était peu probable que Baseri et Khazai aient des comptes bancaires américains bloqués par les sanctions.

Mais le fonctionnaire américain a déclaré que les deux agents iraniens feraient l’objet de sanctions secondaires pour leurs activités en dehors de l’Iran. Ces activités ont inclus la conduite de délégations MOIS à l’étranger et la réunion des responsables du renseignement d’autres pays, a ajouté le fonctionnaire.

Il n’existe pas d’autres détails concernant les deux hommes.

« J’ai enquêté sur Baseri et Khazai. Il n’est pas surprenant qu’il n’y ait pas de traces écrites importantes », a déclaré Jason Brodsky, directeur politique du groupe de défense américain United Against Nuclear Iran dans un message à VOA Persian.

Brodsky a déclaré que des agents du MOIS iranien semblent avoir participé à l’enlèvement et au meurtre d’individus à l’étranger ainsi que dans leur pays. Les responsables américains et turcs ont déclaré aux médias occidentaux qu’ils soupçonnent les agents du MOIS opérant à Istanbul d’avoir tué le dissident iranien Masoud Molavi Vardanjani en novembre 2019. Ils le soupçonnent aussi d’avoir enlevé un autre dissident iranien, Habib Chaab, en Iran en octobre de cette année.

Les médias officiels iraniens ont reconnu les sanctions imposées par les États-Unis à Baseri et à Khazai sans commentaires de la part des responsables iraniens. Un rapport publié lundi par l’agence de presse d’État ISNA a également répété le rejet par le ministère iranien des Affaires étrangères de la responsabilité de Téhéran dans la disparition de Levinson et son affirmation selon laquelle il avait quitté l’Iran il y a de nombreuses années.

Levinson a disparu le 9 mars 2007, alors qu’il se rendait sur l’île de Kish, dans le sud de l’Iran, en tant que détective privé. Il avait pris sa retraite après une carrière de 22 ans au FBI neuf ans plus tôt. En 2013, plusieurs médias américains ont rapporté que Levinson avait fait partie d’une mission de renseignement de la CIA, une affirmation que les autorités américaines n’ont pas confirmée.

Dans son premier commentaire de fond sur le sort de Levinson, l’administration Trump a déclaré en mars qu’elle pensait que Levinson « était peut-être décédé depuis quelque temps. »

Les membres de sa famille n’ont reçu aucune preuve de vie de Levinson depuis que ses ravisseurs lui ont envoyé une vidéo et des photos de lui l’air décharné et ébouriffé en 2010 et 2011 respectivement.

 

La famille Levinson a publié une déclaration saluant les sanctions américaines sur les deux agents iraniens comme une étape importante « dans un long chemin vers la justice » pour leur proche.

« A cause de ces hommes et d’autres comme eux, notre merveilleux mari, père et grand-père est mort seul, à des milliers de kilomètres de tous ceux qu’il aimait », a déclaré la famille. « Peu importe le temps qu’il faudra, nous trouverons les personnes responsables de ce qui est arrivé à Bob Levinson, et nous les tiendrons pour responsables ».

La Maison Blanche a déclaré que les sanctions américaines sur les deux agents iraniens montrent qu’elle tiendra Téhéran pour responsable de son utilisation de « la détention et la prise d’otages comme un outil diplomatique. »

L’Iran détient et empêche trois autres Américains ayant la double nationalité iranienne et américaine de quitter le pays.

« Aucune famille ne devrait avoir à endurer la douleur de la famille Levinson depuis près de 14 ans », a déclaré l’attaché de presse de la Maison Blanche. « L’Iran est responsable et peut mettre fin à ce cauchemar en répondant à des questions dont il est le seul à détenir les réponses. Tout futur entretien avec l’Iran doit inclure la résolution de cette affaire. Nous soutenons la famille Levinson et nous ne cesserons jamais nos efforts pour rendre justice à Bob et à sa famille. »

Interrogée par VOA Persian sur ce qu’elle pense que les autorités américaines devraient faire de plus, la femme de Bob, Christine Levinson, a déclaré : « Nous aimerions qu’elles continuent de faire pression sur l’Iran, tout comme elles l’ont fait, parce que l’Iran doit enfin nous dire à ce qui est arrivé à Bob. »

Source : VOA