Publié le : 21st mai 2021
Farzin-Rezaei-Roshan

Farzin Rezaei Roshan

CSDHI – Les forces du régime iranien ont transféré Farzin Rezaei Roshan, à l’hôpital psychiatrique d’Aminabad, dans le quartier de Shahr-e-Rey, dans le sud de Téhéran. Farzin Rezaei Roshan est un prisonnier politique emprisonné depuis mars 2020.

Rezaei Roshan a besoin d’un traitement

Babak Paknia, l’avocat du prisonnier, a écrit sur son compte Twitter que le bureau du médecin légiste avait écrit une lettre en 2017 indiquant que M. Rezaei Roshan souffrait de troubles de la personnalité et de l’humeur.

M. Paknia a écrit qu’il avait dit au juge de surveillance que son client avait besoin d’un traitement. Il vient d’apprendre que les agents du régime ont envoyé son client à l’hôpital Aminabad.

La branche 26 du tribunal révolutionnaire a condamné Farzin Rezaei Roshan à quatre ans de prison pour « diffusion de propagande contre le régime et assemblée et collusion contre la sécurité nationale. »

La justice a condamné M. Roshan. Pourtant, conformément à l’article 149 du code pénal islamique, les personnes souffrant de maladie mentale ne sont pas pénalement responsables.

Le transfert de Farzin Rezaei Roshan à l’hôpital psychiatrique inquiète

Le transfert de Farzin Rezaei Roshan à l’hôpital d’Aminabad a suscité des inquiétudes sur les médias sociaux. Certains utilisateurs de Twitter ont exprimé leur préoccupation quant à sa situation. D’ailleurs, ils ont fait référence à la mort de Behnam Mahjoubi, décédé en détention le 21 février 2021. En effet, les autorités iraniennes avaient négligé son état de santé.

En octobre 2020, les autorités ont envoyé Behnam Mahjoubi, contre son gré, dans une clinique psychiatrique.  La prison avait alors interféré avec son traitement médical. Cela avait entraîné une paralysie partielle. En effet, les autorités d’Evine bloquaient l’accès de Mahjoubi aux médicaments contre les troubles paniques fournis par des membres de sa famille depuis août 2020.

Un ancien prisonnier politique et l’ami du dissident Behnam Mahjoubi, Ebrahim Allah Bakhshi, a déclaré dans un tweet que Farzin Rezaei Roshan est détenu dans la section 2 d’Aminabad où les agents du régime avaient torturé Behnam Mahjoubi.

Le décès de Behnam Mahjoubi, survenu à la suite de problèmes médicaux non soignés, notamment de graves problèmes neurologiques, reflète la situation carcérale des prisonniers. En particulier des prisonniers d’opinion et des prisonniers politiques. Ils subissent des tortures et sont privés de traitement médical approprié.

Au cours des derniers mois, il y a eu plusieurs autres cas similaires, dans lesquels des prisonniers politiques ont été transférés dans des hôpitaux psychiatriques au lieu de recevoir un traitement médical dans un hôpital.

Source : Iran HRM