Publié le : 6th mai 2019

Carte iranCBN News – Le ministre iranien des services du renseignement a admis publiquement pour la première fois que le christianisme se propageait dans tout le pays.

Iranwire.com rapporte que le ministre du renseignement de la République islamique, Mahmoud Alavi, a prononcé un discours devant plusieurs membres du clergé musulman chiite lorsqu’il a annoncé que « le christianisme se répandait dans « des parties de l’Iran ».

Dans une tentative apparente de faire la lumière sur les personnes qui se convertissent, Alavi a déclaré : « Ces convertis sont des gens ordinaires dont le travail consiste à vendre des sandwichs ou des produits similaires ».

« Nous n’avions pas d’autre choix que de les convoquer pour leur demander pourquoi ils se convertissaient », a déclaré Alavi au groupe assemblé. « Certains d’entre eux ont dit qu’ils cherchaient une religion qui leur apporte la paix. Nous leur avons dit que l’islam était la religion de la fraternité et de la paix. Ils ont répondu en ces termes : « Tout le temps, nous voyons des ecclésiastiques musulmans et ceux qui prêchent depuis la chaire parler les uns contre les autres. Si l’islam est la religion de la cordialité, alors avant tout, il devrait y avoir de la cordialité et de la paix entre les ecclésiastiques eux-mêmes ».

« Ce n’est pas le travail de la communauté du renseignement de trouver les racines de ces conversions de l’islam. Mais cela se passe sous nos yeux », a-t-il ajouté.

L’Iran est connu pour sa persécution croissante des chrétiens. Selon Open Doors USA, la République islamique figure au 9ème rang parmi les principaux persécuteurs de chrétiens au monde. Il est interdit aux chrétiens d’Iran de partager leur foi avec des non-chrétiens. En conséquence, les offices religieux en persan (langue nationale iranienne) ne sont pas autorisés.