Publié le : 12th février 2020

tempête de neige iranCSDHI – Selon l’Organisation iranienne d’urgence, huit personnes sont mortes à la suite d’accidents dus à des tempêtes de neige dans les provinces du nord de l’Iran.

Les informations diffusées par les médias publics iraniens indiquent que dans la province nord de Gilan, cinq personnes ont été tuées par une avalanche à Roudbar, une personne est décédée après être tombée d’un toit et une autre est morte après l’effondrement du toit de sa maison. Au moins 78 personnes ont été blessées.

Aujourd’hui, huit personnes sont décédées à Khalkhal, dans le nord-ouest de l’Iran, parce qu’elles n’ont pas eu accès à des soins médicaux. Les informations obtenues ne précisent pas la cause exacte des décès.

Selon d’autres informations, plus de 250 000 personnes n’ont pas d’électricité à Gilan. L’eau a également été coupée dans de nombreuses parties de la province du nord en raison des tempêtes de neige.

La neige n’a pas été déneigée de nombreuses routes et rues et les gens sont coincés dans leurs maisons sans électricité et, dans certains cas, même sans eau.

Un responsable des communications a déclaré qu’en raison de la panne de courant, environ 60 % des voies de communication, y compris les lignes fixes et les lignes de téléphones portables, ont également été coupées.

Les articles des médias officiels indiquent que le régime essaie de fournir une aide aux habitants coincés dans la neige et dans leurs maisons. Mais les Iraniens sur les réseaux sociaux affirment le contraire.

« Nous vivons à Rasht. Cela fait 24 heures que la neige a cessé de tomber et cela fait maintenant 48 heures que nous n’avons plus d’électricité », a déclaré un habitant de Rasht sur les réseaux sociaux.

« Les gens n’ont même pas d’eau potable. Ils font fondre la neige pour avoir de l’eau potable, ce qui est très mauvais pour leur santé. Nous n’avons vu aucune aide tangible de la part de l’organisation nationale de gestion des catastrophes ou du Croissant-Rouge, etc. Même si le temps est meilleur, les routes et les rues n’ont pas encore été déneigées et toutes les usines sont encore fermées », indiquent les informations, ajoutant que les habitants subissent des coups économiques.

L’habitant de Rasht a également déclaré que les services d’eau et d’électricité ne répondaient pas aux appels téléphoniques.

Les habitants disent que la tempête de neige était prévue il y a deux semaines et pourtant le régime n’a pris aucune mesure pour prévenir la crise actuelle.

Le manque d’aide aux populations locales en cas de catastrophe naturelle n’est pas sans précédent en Iran. De nombreux Iraniens victimes d’inondations et de tremblements de terre lors de précédentes catastrophes naturelles souffrent toujours du manque d’aide, beaucoup d’entre eux vivant encore sous des tentes et dans des maisons de fortune, des années après les catastrophes.

Source : Iran News Wire

Nouvelles associées