Publié le : 24th juillet 2020

saqqez iranCSDHI – Un jeune prisonnier, Shahin Mostafavi, a été sévèrement battu par deux gardiens de prison sous prétexte qu’il a protesté contre la situation de quarantaine et la nourriture à la prison de Bukan en Iran.

Le prisonnier a subi des fractures sur différentes parties du corps à la suite de tortures, et son état de santé serait critique.

Dans la nuit du 17 juillet 2020, un jeune prisonnier nommé Shahin Mostafavi a été sévèrement battu dans la cour de la prison par deux des gardiens, Ahmadian et Kazemi, alors qu’il protestait contre la situation d’isolement et la qualité de la nourriture dans la prison, a déclaré une source bien informée au Réseau kurde des droits de l’homme (Kurdistan Human Rights Network – KHRN).

Selon la source, le prisonnier a perdu une dent et le nez et le bassin, en raison d’une fracture antérieure, ont été cassés. A ce jour, les responsables de la prison ont refusé de recevoir la plainte du prisonnier contre les deux gardes en isolement.

Les deux gardiens avaient été précédemment accusés d’avoir torturé et tué un autre prisonnier nommé Salar Mohammad Omari en juin 2016. La famille de ce prisonnier a déposé une plainte contre les agents pénitentiaires pour « meurtre par coups », mais le tribunal d’Oroumieh a finalement acquitté les deux agents responsables, bien que la médecine légale ait confirmé que les « coups » étaient la cause du décès. La source a également déclaré que Shahin Mostafavi avait été privé de soins médicaux au cours des derniers jours et qu’il était toujours détenu dans de dures conditions d’isolement.

Mostafavi est originaire de Saqqez, capitale du département de Saqqez, dans la province iranienne du Kurdistan ; il a été arrêté il y a environ deux semaines pour avoir acheté et vendu de l’alcool.

Source : Réseau kurde des droits de l’homme

Nouvelles associées